Warwick (Québec)

ville au Québec (Canada)

Warwick
Warwick (Québec)
Vélo-gare de Warwick
Blason de Warwick
Savoir croître en beauté
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Centre-du-Québec
Subdivision régionale Arthabaska
Statut municipal Ville
Maire
Mandat
Diego Scalzo
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Warwickois, Warwickoise
Population 4 635 hab. ()
Densité 42 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 57′ 00″ nord, 71° 59′ 00″ ouest
Superficie 11 040 ha = 110,4 km2
Divers
Code géographique 2439077
Devise Savoir croître en beauté
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Canada
Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Warwick
Géolocalisation sur la carte : Québec
Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Warwick
Géolocalisation sur la carte : Centre-du-Québec
Voir sur la carte administrative du Centre-du-Québec
City locator 14.svg
Warwick
Géolocalisation sur la carte : Centre-du-Québec
Voir sur la carte topographique du Centre-du-Québec
City locator 14.svg
Warwick
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Warwick est une ville du Québec, située dans la municipalité régionale de comté d'Arthabaska et dans la région administrative du Centre-du-Québec[1].

GéographieModifier

 
Dans la MRC : Arthabaska.

La municipalité de Warwick est située dans le canton de Warwick. Elle comprend aussi le premier rang du canton de Tingwick. Une partie de la municipalité se retrouve en terrain relativement plat et fait partie des basses-terres du Saint-Laurent tandis que l'autre, plus vallonnée, marque le début des Appalaches. La rivière des Pins traverse la municipalité. La route 116 est le principal axe routier est-ouest. La ville de Warwick est à proximité (12 km) de la ville de Victoriaville.

Sa localisation géographique crée un microclimat plus chaud que dans le reste de la région[2].

Municipalités limitrophesModifier

HistoireModifier

Warwick a été constituée en tant que village en 1861. Il est nommé d'après Warwick, en Angleterre. Warwick s'est développé comme village dans le comté d'Arthabaska, sur la rivière des Pins, et sur le chemin de fer Canadien National, 8 miles au sud de Victoriaville. C'est un centre industriel, avec ses usines de machines agricoles, machines à laver, de blouses, de boîtes de fromage, et de portes.

Warwick est reconnue pour être l'endroit où la poutine a été inventée par Fernand Lachance en 1957.

DémographieModifier

Évolution démographique
1986 1991 1996 2001 2006 2011 2016
2 8062 8362 9044 8744 8044 7664 635

AdministrationModifier

Warwick
Maires depuis 2005
Élection Maire Qualité Résultat
2005 Claude Desrochers Voir
2009 Voir
2013 Diego Scalzo Voir
2017 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

ÉconomieModifier

À l'origine centrée sur le textile, l'économie de Warwick est principalement orientée vers l'industrie laitière, la transformation agroalimentaire et de petites et moyennes entreprises industrielles.

Selon plusieurs, elle serait l'endroit où a été inventée la poutine. Le , la Ville de Warwick a fait enregistrer légalement la marque de commerce « Warwick, capitale des fromages fins du Québec »[5].

Les Industries

  • Croustilles Yum Yum (Croustilles)
  • Vergers des horizons (Pommes)
  • Roland Boulanger (Moulures)
  • Fromagerie Victoria (Restaurant)
  • Plastique DCN (Plastiques)
  • Fenergic (Portes et Fenêtres)
  • REFLEC (Fenestration)
  • La brulerie des cantons (Café)
  • Jeans Warwick (Jeans)
  • Échelles Warwick (Échelles)
  • AzkoNobel Peintures Bois ltée
  • WestRock (Papier/Imprimerie)

InfrastructuresModifier

  • Hôtel de ville
  • Église catholique Saint Médard (la paroisse est rattachée au diocèse de Nicolet)
  • École primaire Saint-Médard
  • École primaire Sainte-Marie
  • École secondaire Monique-Proulx
  • École alternative La Fermentière (pour jeunes en difficulté d'apprentissage)
  • Foyer pour personnes âgées Étoile d'or
  • Foyer pour personnes âgées Villa du Parc
  • Salle du Canton
  • Aréna Jean-Charles Perreault
  • L'ancienne gare
  • Piste cyclable de la route verte sur l'ancien tronçon du chemin de fer
  • Club de quille aramis
  • Route 116
  • Collectrices (vers Saint-Albert et Tingwick)

PatrimoineModifier

 
Le pont Joseph-Édouard-Perrault fraichement restauré (2011)

Personnalités liéesModifier

  • Catuvolcus, groupe de folk métal en est originaire

HéraldiqueModifier

Savoir croître en beauté[8]

L'écu de Warwick se blasonne ainsi :

Parti, au premier d'argent semé de myosotis tigé et feuillé de sinople, fleuri d'azur et pointée de gueules, au second d'azur meublé au chef une gerbe et en pointe de trois glands, le tout d'or, au fasce de gueules à la roue d'engrenage du premier brochant sur le tout.

  Attention : Ce blasonnement n'est pas officiel, il a été établi à partir d'une représentation graphique.

Notes et référencesModifier

  1. Gouvernement du Québec, « Répertoire des municipalités : Warwick », sur Ministère des Affaires municipales, Régions et Occupation du territoire (consulté le 19 janvier 2011)
  2. Warwick - Québec
  3. « Statistique Canada - Profils des communautés de 2006 - Warwick, V »
  4. « Statistique Canada - Profils des communautés de 2016 - Warwick, V »
  5. Base de données de l'Office de la propriété intellectuelle du Canada, consultée en ligne le 28 janvier 2010.
  6. « Pont couvert de Warwick », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec (consulté le 23 juillet 2011)
  7. « Gare de Warwick », sur http://www.patrimoineduquebec.com, (consulté le 15 octobre 2016).
  8. « Armoiries et logo », sur Ville de Warwick (consulté le 22 juin 2016)

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier