Wari (entreprise)

société de transfert d'argent

Wari
logo de Wari (entreprise)
Logo de Wari

Création 2008
Fondateurs Kabirou Mbodje
Slogan Simplifiez votre vie.
Siège social Dakar
Drapeau du Sénégal Sénégal
Direction Kabirou Mbodje (PDG)
Effectif 348
Site web www.wari.com

Wari est une plateforme numérique de services financiers et commerciaux, créée en 2008 à Dakar par Kabirou Mbodje, Seyni Camara, Malick Fall et Cheikh Tague.

En 2019, Wari est présent dans 62 pays, à travers 500 000 points de vente[1],[2]. 212 millions de personnes utilisent ses services[3].

Histoire modifier

Wari est fondée en à Dakar au Sénégal par Kabirou Mbodje[4], Seyni Camara, Malick Fall et Cheikh Tague. Rapidement, l'entreprise se développe dans le pays puis sur tout le continent. En 2015, elle emploie 230 salariés.

En 2017, Wari intègre la commission Afrique de la Chambre de commerce américaine, qui a notamment pour mission d’aider les entreprises africaines dans leur projet d’internationalisation[5].

En 2017, Wari annonce l’acquisition de Tigo, le deuxième opérateur de téléphonie mobile du Sénégal, qu’elle rachète à Millicom[5],[6],[7]. Finalement, Millicom annule la vente de Tigo. L’affaire est portée en justice après la cession de Tigo à Saga Africa Holdings Limited[8]. Millicom et Wari déposent tous deux une demande d’arbitrage auprès de la Cour internationale de la Chambre de commerce internationale de Paris.

En octobre 2022, le patron de Wari Kabirou Mbodje est mis en examen en France pour viols. Cette mise en examen pour des viols à l’égard de quatre plaignantes s’accompagne d’un placement sous contrôle judiciaire[9].

Services modifier

L'offre de Wari permet de réaliser de nombreux paiements auprès d'institutions ou d'entreprises, de recevoir sa pension de retraite, une bourse, un gain provenant de jeux et loterie, et d'accéder à des systèmes d'informations ou d'assurances[10]. Il permet d'effectuer des paiements sans compte, ni carte bancaire, au profit d'autres particuliers ou d'e-commerçants[2].

En 2019, Wari dispose de plus de 500 000 points de vente à travers le monde[5]. Elle est présente dans 62 pays[2]

Aujourd’hui, 212 millions de personnes utilisent les services Wari[2],[3].

Wari est, avec Western Union, l'un des services de transfert d'argent le plus apprécié au Sénégal, selon plusieurs enquêtes publiées en 2012[11] et 2015[12]. En 2018, selon l’Agence des Nations unies pour l’Investissement (UNCDF), Orange Money et Wari sont les services de transfert d’argent les plus utilisés en milieu rural[13].

Contentieux avec Millicom modifier

En 2017, Millicom et Wari ont saisi la Cour internationale d’arbitrage sur le dossier Tigo, l’opérateur téléphonique sénégalais vendu dans un premier temps à Wari par Millcom avant que ce dernier ne le cède à un consortium emmené par Xavier Niel. Le PDG de Wari, qui a aussi demandé l'annulation d'un décret autorisant la vente de la licence Tigo par millicom au consortium Africa Holdings limited, est débouté de ses demandes[14],[15].


Notes et références modifier

  1. (en) « Senegal payments service Wari now on WhatsApp », sur France 24, (consulté le )
  2. a b c et d « Wari, le service mobile africain aux ambitions mondiales », sur Les Echos, (consulté le )
  3. a et b « Wari l'africain qui se rêve en Facebook de la banque », sur Le Figaro, (consulté le )
  4. Forbes 2018.
  5. a b et c Khadim Mbaye, « Transfert d'argent : le sénégalais Wari part à la conquête du marché mondial », sur La Tribune, quotidien économique, (consulté le )
  6. « Afrique Économie - Sénégal: le groupe de transfert d'argent Wari rachète l'opérateur mobile Tigo », sur RFI, (consulté le )
  7. « Sénégal : le numéro deux des télécoms revendu au groupe de transfert d’argent Wari », sur JeuneAfrique.com, (consulté le )
  8. « Sénégal : Wari porte à son tour l’« affaire Tigo » devant la Cour internationale d’arbitrage », sur JeuneAfrique.com, (consulté le )
  9. « Kabirou Mbodje, patron de la plateforme de transfert d’argent Wari, mis en examen pour viols à Paris », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. Patrick Ndungidi, « Sénégal : Wari intègre WhatsApp », sur African Shapers, (consulté le )
  11. JournalU, « Transfert d’argent : Wari et Western Union, services les plus populaires », sur Journal Universitaire, (consulté le )
  12. senereporter 2015
  13. Ndeye Magatte Kebe, « Transfert d’argent au Sénégal : Orange Money et Wari se disputent le leadership en milieu rural », sur Financial Afrik, (consulté le )
  14. « Sénégal : Wari porte à son tour l’« affaire Tigo » devant la Cour internationale d’arbitrage – JeuneAfrique.com », sur JeuneAfrique.com (consulté le )
  15. La Rédaction, « Cession de Tigo à Africa holdings limited : La Cour suprême rejette la requête de Kabirou Mbodje », sur SeneNews.com (consulté le )