Wanne

section de Trois-Ponts, Belgique

Wanne
Wanne
Vue de Wanne
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Arrondissement Verviers
Commune Trois-Ponts
Code postal 4980
Zone téléphonique 080
Démographie
Gentilé Wannais(e)[1]mais les habitants du village utilisent le terme de "Wihot "
Géographie
Coordonnées 50° 21′ 18″ nord, 5° 55′ 18″ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Wanne
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Wanne
Géolocalisation sur la carte : Région wallonne
Voir sur la carte administrative de Région wallonne
City locator 14.svg
Wanne
Géolocalisation sur la carte : province de Liège
Voir sur la carte administrative de province de Liège
City locator 14.svg
Wanne

Wanne (en wallon Wene) est une section de la commune belge de Trois-Ponts située en Région wallonne dans la province de Liège.

C'était une commune à part entière jusqu'à une fusion libre avec Trois-Ponts en 1970

Le village se trouve en Ardenne sur un petit sommet de 480 mètres d’altitude, à six kilomètres au sud de la ville de Stavelot.

HistoireModifier

Des documents de l’époque carolingienne (Xe siècle) mentionnent la présence d’une paroisse à Wanne. Dans la suite, et jusqu’à la révolution française le village, comme les autres aux alentours, fit partie du domaine de l’abbaye de Stavelot.

CuriositésModifier

 
L’église Sainte-Marie-Madeleine

Les églises de Wanne (Sainte Marie Madeleine) et de Fosse (Saint-Jacques) figurent sur la liste établie au commencement de l'abbatiat de Wibald, en 1130-1131.

  • Le Faix du diable : le « faix » (fardeau) du diable est un gros rocher au sommet d'une colline à 800 mètres au sud de Wanne. Sa présence et forme bizarre a toujours intrigué les habitants comme les visiteurs. Aussi une légende se développa : « Le diable fâché de voir saint Remacle construire l'abbaye de Stavelot se promit d'aller écraser cet édifice. À cet effet, il chargea sur son dos un quartier de roche colossal et s'achemina vers Stavelot. Saint Remacle apprenant ce projet diabolique lui dépêcha un émissaire porteur d'une hotte remplie de vieux souliers. Lorsque le diable l'aperçut, il lui demanda si la route de Stavelot était encore longue. "Jugez-en, lui répondit-il, j'en viens et j'ai usé toutes ces chaussures sur la route". Le diable blasphéma horriblement, laissa choir son fardeau et disparut ». Le rocher s’y trouve encore[2].
 
Côte de Wanne, tête de course 2008

CultureModifier

TourismeModifier

  • La piste de ski alpin du Val de Wanne est la plus longue de Belgique. Pour contrer les hivers plus doux de la fin du XXe siècle, le promoteur de l'époque a souhaité installer des canons à neige et un système de réfrigération du sol. Les riverains, soutenus par l'asbl de défense de l'environnement Louk' à ti, ont obtenu l'interdiction de ces installations.
  • Gîte d'étape et musée : d’une capacité de 83 personnes, le gîte d'étape accueille beaucoup d'écoles.
 
Gîte/Château de Wanne
 
Musée de Wanne
  • Puzzle Planet: Le Puzzle Planet est un labyrinthe principalement organisé pour les enfants.
  • Tour Leroux[3]: la tour actuelle, en bois et acier, réalisée en 1999-2000 comporte quatre étages pour une hauteur totale de 16,60 au sommet de sa toiture en zinc. Implantée à une attitude de 400 mètres elle domine Trois-Ponts situé à 260 mètres et dispose d'une vue panoramique sur les vallées de la salm, du Balleur et de l'Amblève. Une première tour belvédère en bois a été construite en 1938, en ruine, elle fut reconstruite à l'identique en 1974.


Notes et référencesModifier

  1. Jean Germain, Guide des gentilés : les noms des habitants en Communauté française de Belgique, Bruxelles, Ministère de la Communauté française, (lire en ligne)
  2. D'après le Guiness World Records 1977, p. 15 : « le plus grand bloc erratique glaciaire jusqu'alors identifié est le Big Rock, situé près d'Okotoks (Alberta Canada). Mesurant 41 m de long, 18 m de large et 9 m de haut, ce bloc de quartzite a été transporté jusque-là par le glissement d'un glacier. » Le Faix du Diable, quoique moins large et moins haut, présente des dimensions du même ordre. C'est donc un bloc exceptionnel et sans commune mesure avec les pierres qui singularisent les Fonds de Quareux tout proches
  3. « Tour Leroux »

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier