Ouvrir le menu principal

Wamba (Espagne)

commune espagnole
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wamba.

Wamba
Blason de Wamba
Héraldique
Wamba (Espagne)
Nef de l'église Santa María.
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Castille-et-León Castille-et-León
Province Valladolid Province de Valladolid
Comarque Montes Torozos (es)
District judic. Valladolid
Maire
Mandat
José Luis Álvarez del Caño[1] (PP)
2015
Code postal 47190
Démographie
Gentilé Wambeño/a
Population 328 hab. ()
Densité 8,6 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 40′ 35″ nord, 4° 55′ 03″ ouest
Altitude 785 m
Superficie 3 821 ha = 38,21 km2
Distance de Valladolid 17 km
Localisation
Localisation de Wamba
Localisation dans la province de Valladolid

Géolocalisation sur la carte : Castille-et-León

Voir sur la carte administrative de Castille-et-León
City locator 14.svg
Wamba

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Wamba

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Wamba
Liens
Site web www.wamba.
ayuntamientosdevalladolid.es

Wamba est une commune de la province de Valladolid dans la communauté autonome de Castille-et-León en Espagne.

Wamba est l'unique localité de la péninsule Ibérique dont le nom commence par la lettre W. La commune tire son nom d'origine gotique de Wamba, roi wisigoth du VIIe siècle.

HistoireModifier

Le roi wisigoth d'Espagne Réceswinthe (Recesvinto) possédait dans les environs une villa où il mourut en 672. Son successeur, le roi Wamba, y fut choisi comme roi la même année. Le lieu est connu sous le nom de Bamba durant la période médiévale, en particulier pour sa commanderie de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem qui dépendait du grand prieuré de Castille et León[2] .

Sites et patrimoineModifier

Les édifices notables de la commune sont[3] :

  • Église Sainte-Marie (es) (iglesia de Santa María) ;
  • Chapelle de la Virgen de la Encina ;
  • Chapelle del Cristo del Humilladero.

Notes et référencesModifier

  1. Site de la députation provinciale de Valladolid.
  2. Philippe Josserand, Église et pouvoir dans la péninsule ibérique : les ordres militaires dans le royaume de Castille, 1252-1369, Casa de Velázquez, , 912 p. (ISBN 978-8-4909-6119-3, présentation en ligne), p. 105,305,339,428,632,637,638,641
  3. Site de l'office du tourisme de la députation provinciale de Valladolid.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Liens externesModifier