Walter Runeberg

sculpteur finnois

Walter Magnus Runeberg (né le à Porvoo – décédé le à Helsinki) est un sculpteur finlandais[1].

Walter Runeberg
Image dans Infobox.
Walter Runeberg par Gunnar Berndtson, 1879
Naissance
Décès
(à 81 ans)
Helsinki
Sépulture
Nom de naissance
Walter Magnus Runeberg
Nationalité
Finlandais
Activité
Formation
Père
Mère
Fratrie
Ludvig Mikael Runeberg (d)
Lorenzo Runeberg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Nino Runeberg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction
Prix Ducat ()Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Walter Magnus Runeberg est le fils du poète Johan Ludvig Runeberg et de la romancière Fredrika Runeberg. En 1857, il étudie brièvement à Helsinki avec Carl Eneas Sjöstrand. De 1857-1858, il étudie à Turku sous la direction de Robert Wilhelm Ekman. En 1858, il continue ses études à Copenhague avec le sculpteur Robert Wilhelm Ekman puis avec l'artiste peintre Werner Holmberg. Ses premières œuvres sont de facture néoclassique proche du style de Bertel Thorvaldsen, plus tard elles auront des traits réalistes[o 1].

 
La jeune fille finlandaise et le Lion de Finlande dans le monument en l'honneur d'Alexandre II sur la Place du Sénat.

De 1862 à 1876 il habite surtout à Rome où il sculpte en 1867 "Ilmarinen forge la lune"[2], que lui a inspiré le Kalevala. À Rome il réalise aussi son autoportrait en 1869[2] et de nombreuses sculptures de style néoclassique dont le marbre "Apollo et Marsyas" en 1874[2].

À l'automne 1876, il s'installe avec sa famille à Paris où il vivra pendant dix-sept ans. À cette époque, il réalise des œuvres plus réaliste. Entre 1893 et 1896, Walter Runeberg a vécu à Copenhague et a ensuite déménagé à Helsinki. Il aura vécu quarante ans à l'étranger. Il est mort le et est l'un des plus grands sculpteurs de son temps

ŒuvresModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

RéférencesModifier

  1. (en) « Runeberg, Walter Magnus », Grove Art Online, (ISBN 9781884446054, consulté le 27 novembre 2013)
  2. a b et c (fi) « Walter Runeberg », Galerie nationale de Finlande (consulté le 27 novembre 2013)
  1. Otavan Iso Fokus, p. 3579