Waldfriedhof de Munich

cimetière allemand

Le Waldfriedhof de Munich (en allemand : Münchner Waldfriedhof est l'un des vingt-neuf cimetières de la ville de Munich, en Bavière, en Allemagne. C'est l'un des lieux de sépulture les plus grands et plus connus de la ville en raison de son parc, de sa conception et des tombes des personnalités qui y sont enterrées. Le Waldfriedhof est le plus ancien cimetière boisé de ce type au monde.

Waldfriedhof de Munich
Image dans Infobox.
Adresse
Tombes
60 000Voir et modifier les données sur Wikidata
Patrimonialité
Monument historique (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Identifiants
Site web
Find a Grave
Localisation sur la carte d’Allemagne
voir sur la carte d’Allemagne
Red pog.svg

HistoriqueModifier

Le Waldfriedhof[1], inauguré en 1907, a été dessiné par l'architecte urbaniste Hans Grässel et est l'un des quatre grands cimetières dont les plans ont été dessinés entre 1899 à 1907 par le concepteur qui imagine ici un nouveau type de cimetière oµ les tombes sont insérées dans une forêt existante et où les chemins et sentiers serpentent entre les arbres. Le cimetière était prévu pour abriter à l'origine quelque 35 000 tombes.

De 1963 à 1966, le cimetière a été agrandi pour porter sa capacité à 59 000 tombes pour une superficie de 170 hectares.

Mémorial de l'euthanasieModifier

 
Mémorial de l'euthanasie.

Dans les années 1980, il fut prouvé que les cerveaux des victimes euthanasiées sous le régime national-socialiste ont été utilisés à des fins scientifiques à l'Institut Kaiser-Wilhelm pour la psychiatrie (de) de Munich et au Centre de recherche sur le cerveau à Berlin-Buch. Des coupes de tissus étaient toujours conservées dans les collections scientifiques de l'Institut Max Planck pour la recherche sur le cerveau (maintenant établi à Francfort), de l'Université de Francfort et de l'Institut Max Planck de psychiatrie. Ces restes humains ont été enterrés en 1990 au Waldfriedhof et un mémorial, inauguré le de cette année, y a été érigé.

Personnalités inhumées au cimetièreModifier

 
Waldfriedhof de Munich (2007).
 
Sépulture de la famille Dieminger en forme de chapelle votive avec une statue de la Vierge à l'Enfant.

Cimetière militaire italienModifier

 
Monument italien au milieu du cimetière militaire italien.

Le Waldfriedhof de Munich a la particularité d'abriter un immense cimetière militaire italien avec des milliers de tombes de soldats italiens morts pendant les deux guerres mondiales.

Autres cimetières boisésModifier

De nombreux cimetières portent le nom de Waldfriedhof, comme ceux de Berlin (Waldfriedhof Heerstrasse), de Dresde ou d'Aix-la-Chapelle en Allemagne. Il en existe également en Suisse, en Pologne, en Estonie et en Tchéquie.

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Friedhof = cimetière et Wald = bois

Liens internesModifier