Władysław Orlicz

mathématicien polonais
Władysław Orlicz
Description de l'image Władyslaw Orlicz.jpg.
Naissance
Okocim (Brzesko) (Pologne)
Décès (à 87 ans)
Poznań (Pologne)
Nationalité polonaise
Institutions Université de Cracovie
Renommé pour analyse fonctionnelle

Władysław Roman Orlicz ( à Okocim (Brzesko) – à Poznań) est un mathématicien polonais de l'École mathématique de Lwów, qui est connu pour ses travaux en topologie et en analyse fonctionnelle.

BiographieModifier

Il était le troisième des cinq enfants de Franciszka et Maria Orlicz. Le plus jeune des frères est mort durant la Guerre russo-polonaise, l'aîné a perdu la vie au camp de concentration du Stutthof. Les autres frères ont été professeurs également.

La famille a souvent déménagé. Władysław Orlicz a fréquenté les écoles de Tarnów, Znaim et Lemberg (Lwów en polonais, Lviv en ukrainien), où il a fini ses études secondaires en 1920 pour entrer à l'université polytechnique de Lemberg afin d'entreprendre des études de mathématiques. Il a eu comme professeurs Hugo Steinhaus, Antoni Łomnicki et Stanisław Ruziewicz. Le 1er août 1925, il est devenu assistant à l'université Johann Casimir de Lemberg. En 1926, il publie son premier travail scientifique. Il termine en 1928 sa thèse sur la théorie des suites orthogonales. En 1929 grâce à une bourse, il est allé à Göttingen et n'est revenu qu'en 1930, comme maître-assistant à Lemberg. En 1934, il a soutenu sa thèse Die Untersuchungen der orthogonalen Systeme. L'année suivante, il a été professeur assistant à l'université polytechnique de Lemberg et a obtenu l'autorisation d'enseigner à l'université Johann Casimir. Finalement en 1937, il a été nommé professeur à l'université Adam Mickiewicz de Poznań.

Le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale l'a surpris en congé à Lemberg. Comme il ne pouvait retourner à Poznań, il a été nommé professeur à Lemberg. Au début de 1945, il est devenu évident que Lemberg ne resterait plus polonaise. Władysław Orlicz est revenu à Poznań. En 1948, il a reçu le prix Stefan-Banach et été nommé professeur titulaire à l'université de Poznań, où il est resté jusqu'à sa retraite en 1970.

SourceModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

(en) John J. O'Connor et Edmund F. Robertson, « Władysław Orlicz », dans MacTutor History of Mathematics archive, université de St Andrews (lire en ligne).