Ouvrir le menu principal

Vy-lès-Rupt

commune française du département de la Haute-Saône

Vy-lès-Rupt
Vy-lès-Rupt
Le clocher comtois de l'église Saint-Pierre-aux-Liens.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Vesoul
Canton Scey-sur-Saône-et-Saint-Albin
Intercommunalité Communauté de communes des Combes
Maire
Mandat
Éric Masoyé
2017-2020
Code postal 70120
Code commune 70582
Démographie
Population
municipale
97 hab. (2016 en diminution de 6,73 % par rapport à 2011)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 38′ 27″ nord, 5° 53′ 48″ est
Altitude Min. 201 m
Max. 266 m
Superficie 8,28 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte administrative de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Vy-lès-Rupt

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte topographique de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Vy-lès-Rupt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vy-lès-Rupt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vy-lès-Rupt

Vy-lès-Rupt est une commune française, située dans le département de la Haute-Saône en région Bourgogne-Franche-Comté.

GéographieModifier

Communes limitrophesModifier

ToponymieModifier

HistoireModifier

La commune de Grandecourt a été rattachée à Vy-lès-Rupt de 1806 à 1832[1].

Politique et administrationModifier

Rattachements administratifs et électorauxModifier

La commune fait partie de l'arrondissement de Vesoul du département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Pour l'élection des députés, elle dépend de la première circonscription de la Haute-Saône.

Historiquement rattachée au canton de Dampierre-sur-Salon, elle fait partie depuis 1975 partie du canton de Scey-sur-Saône-et-Saint-Albin[1]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, le territoire de ce canton s'est étendu de 17 à 46 communes.

IntercommunalitéModifier

La commune est membre de la communauté de communes des Combes, créée le .

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs[2]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 juillet 2017[3] Jean-Marie Jacquinot   Vice-président de la CC des Combes (2014 - 2017)
Décédé en fonction
octobre 2017[3] En cours
(au 5 juillet 2018)
Éric Masoyé   Vice-président ( ? → 2018 ) puis président (2018[4] → ) du Sictom Val de Saône

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[6].

En 2016, la commune comptait 97 habitants[Note 1], en diminution de 6,73 % par rapport à 2011 (Haute-Saône : -1,02 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
303363361604380365379391388
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
345309315336307304303271246
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
220194172156147145137112112
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
124140145113101100101101101
2013 2016 - - - - - - -
10197-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Église Saint-Pierre-aux-Liens, reconstruite au milieu du XVIIIe, avec ses 3 magnifiques retables de style baroque néo-classique français, grâce à leur dernière restauration, le village a obtenu en 1999, le 1er prix national du patrimoine. Le clocher comtois a été restauré en 1998. Cette église fait partie de la route des retables de Haute-Saône.
  • Le lavoir situé au début de la rue du Grand Visenet. Il comporte une borne fontaine monumentale avec plaque de fonte dont l’eau s’écoule par un canal abreuvoir de 7 m de long et un rinçoir de 4 m2, suivi du lavoir d’environ 14 m2.
  • La « Fontaine du Chêne » se trouve à l'écart des rues du village. Elle vient d’être restaurée. Le plan incliné pour le lavage est fait de calcaire gris bleu. Le puisoir qui alimente le lavoir a une très belle architecture. L'abreuvoir entouré de pavés renforcent le charme de l'ensemble de la fontaine.

Personnalités liées à la communeModifier

HéraldiqueModifier

  Blason D'azur au pairle d'or accompagné en chef d'une clé contournée et posée en fasce, à dextre d'une croisette recroisetée au pied fiché et à senestre d'une roue de moulin, le tout du même[8].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. a b et c Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. « Les maires de Vy-lès-Rupt », sur http://www.francegenweb.org (consulté le 27 septembre 2016).
  3. a et b « Eric Masoyè a été élu maire », L'Est républicain, édition de Vesoul Haute-Saône,‎ (lire en ligne, consulté le 23 juillet 2018) « Eric Masoyè, 53 ans, n’est pas un novice puisqu’il a déjà effectué deux mandats de conseiller et deux mandats de 1er adjoint.Il est également 1er vice-président du Sictom val de Saône et membre du bureau du Sytevom ».
  4. « Sictom Val de Saône : Eric Masoyé dans la continuité », L'Est républicain, édition de Vesoul Haute-Saône,‎ (lire en ligne, consulté le 23 juillet 2018).
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  8. http://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=5027