Voodoo Soup

Voodoo Soup

Compilation de Jimi Hendrix
Sortie 11 avril 1995
Enregistré 1968-1970
Durée 56 min 57 s
Genre rock
Producteur Alan Douglas
Label MCA

Albums de Jimi Hendrix

Voodoo Soup est un album de compilation posthume du musicien de rock Jimi Hendrix sorti aux États-Unis en 1995 par MCA Records[1]. Il est l'un des derniers albums produits par Alan Douglas, qui est également responsable de deux sorties posthumes précédentes de Hendrix, Midnight Lightning et Crash Landing, sorties en 1975.

ContexteModifier

Voodoo Soup est la tentative de Douglas de réaliser le quatrième album qu'Hendrix avait prévu avant de décéder subitement. The Cry of Love, la première tentative, produit en 1971 par le batteur Mitch Mitchell et le producteur et ingénieur du son Eddie Kramer, était épuisé (dernière sortie en CD en 1992 ; réédité en 2014[2]).

Après que Experience Hendrix, une entreprise familiale, ait pris le contrôle des enregistrements de Jimi Hendrix, une troisième tentative de réaliser l'album que ce dernier avait prévu est sortie en 1997 : First Rays of the New Rising Sun.

Depuis lors, Voodoo Soup n'est plus réédité.

Les titresModifier

  Image externe
  Pochette de l'album, par Mœbius[3].]
  1. The New Rising Sun
  2. Belly Button Window
  3. Stepping Stone
  4. Freedom
  5. Angel
  6. Room Full of Mirrors
  7. Midnight
  8. Night Bird Flying
  9. Drifting
  10. Ezy Ryder
  11. Pali Gap
  12. Message to Love
  13. Peace in Mississippi
  14. In From The Storm

PersonnelModifier

Réception critiqueModifier

En 1995, le critique musical d'Entertainment Weekly David Browne (en) a déclaré que, contrairement à d'autres compilations hétéroclites de la musique d'Hendrix, Voodoo Soup sonne « aussi fluide et cohérent qu'une production originale, sans une mauvaise chanson[4] ».

Le magazine Vibe a trouvé que c'était une sortie importante dans la discographie de Jimi Hendrix, malgré l'overdub des batteries nouvellement enregistrées sur certaines chansons[5], tandis que Greg Kot du Chicago Tribune déclarait que les chansons pour la plupart exceptionnelles de la compilation suggèrent que Hendrix envisageait diverses voies dans sa musique avant de mourir en 1970[6].

Parke Puterbaugh, du magazine Stereo Review (en), a applaudi la qualité de l'enregistrement et a conclu : « Ce qui est le plus impressionnant dans Voodoo Soup, c'est à quel point la musique d'Hendrix semble contemporaine — ou plutôt intemporelle — un quart de siècle plus tard. Son intensité créative et sa vitalité musicale dépassent tout ce qui a été tenté, avant ou depuis, dans la musique populaire[7] ».

Voodoo Soup a aussi été loué par le biographe d'Hendrix, Charles Shaar Murray, qui a affirmé qu'il « mérite amplement sa place dans le panthéon des grands albums d'Hendrix »[8], tandis que Stephen Thomas Erlewine, rédacteur en chef du site AllMusic, était quant à lui plus critique : « Pour la plupart des fans, les pistes de batterie réenregistrées par le batteur des Knack était le péché le plus impardonnable, mais l'album est aussi mal séquencé et manque de plusieurs pistes importantes[9] ».

RéférencesModifier

  1. (en) John McDermott, Eddie Kramer et Billy Cox, Ultimate Hendrix : An Illustrated Encyclopedia of Live Concerts and Sessions, Hal Leonard Corporation, , 256 p. (ISBN 978-0-87930-938-1 et 0-87930-938-5, lire en ligne), p. 225
  2. « ‘The Cry Of Love’ & ‘Rainbow Bridge’ To Be Reissued On CD & LP September 16 »
  3. Pochette de l'album Voodoo Soup, sur Discogs.com.
  4. Voodoo, David Browne, Entertainment Weekly, 21 avril1995.
  5. 130 Review, Vibe, août 1995.
  6. Greg Kot, « Voodoo Soup (MCA) », Chicago Tribune, no May 11,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. Parke Puterbaugh, « Voodoo Soup », Stereo Review, vol. 60,‎ , p. 93
  8. Murray, Charles Shaar, Crosstown Traffic: Jimi Hendrix and Postwar Pop, Faber and Faber, , 272 p.
  9. Jimi Hendrix : Voodoo Soup, sur All Music.