Ouvrir le menu principal

Volis

arbre mort sur pied, ou brisé sous l'action d'effets naturels
Sapin tordu et couché par la bise, Genève

Un volis (de l'adjectif latin volis, « léger, susceptible de voler ») est un arbre brisé sous l'action d'effets naturels (vent, foudre, neige, chute d'un autre arbre) ou pour des raisons qui lui sont propres (vieillesse, pourriture), sans intervention de l'homme. Parfois le terme de volis désigne seulement la cime d'un arbre qui a été rompue et enlevée par le vent.

Si l'arbre est déraciné, on utilise le terme de chablis. Le volis résulte d'un ancrage racinaire trop rigide qui ne peut absorber suffisamment d’énergie et engendrer ainsi la casse du tronc[1]. Les phénomènes de chablis sont en général plus fréquents que les volis[2].

Notes et référencesModifier

  1. F. Danjon, T. Fourcaud, « L'arbre et son enracinement », Revues Innovations Agronomiques, vol. 6,‎ , p. 17 (lire en ligne).
  2. (en) Barry Gardiner, Ken Byrne, Sophie Hale, Kana Kamimura, Stephen J. Mitchell, Heli Peltola, Jean-Claude Ruel, « A review of mechanistic modelling of wind damage risk to forests », Forestry: An International Journal of Forest Research, vol. 81, no 3,‎ , p. 447–463 (DOI 10.1093/forestry/cpn022).

Voir aussiModifier