Vol Aero Trasporti Italiani 460

Le vol Aero Trasporti Italiani 460 était un vol régulier international, reliant l'aéroport de Milan-Linate, en Italie, à l'aéroport Konrad-Adenauer de Cologne-Bonn, en Allemagne, qui s'est écrasé sur le flanc d'une montagne prés de Conca di Crezzo, le , quinze minutes après le décollage de Milan, dans des conditions de givrage. Les 34 passagers, parmi lesquels le pilote de course allemand Axel Felder (en), et les 3 membres d'équipage à bord périssent dans l'accident.

Vol Aero Trasporti Italiani 460
Un ATR 42-300 d'Aero Trasporti Italiani, semblable à celui impliqué dans l'accident.
Un ATR 42-300 d'Aero Trasporti Italiani, semblable à celui impliqué dans l'accident.
Caractéristiques de l'accident
Date
TypePerte de contrôle en vol
CausesAccumulation de glace sur l'appareil, erreur de pilotage
SitePrés de Conca di Crezzo, en Italie
Coordonnées 45° 54′ 33,84″ nord, 9° 17′ 00,24″ est
Caractéristiques de l'appareil
Type d'appareilATR 42-312
CompagnieAero Trasporti Italiani
No  d'identificationI-ATRH
Lieu d'origineAéroport de Milan-Linate, en Italie
Lieu de destinationAéroport Konrad-Adenauer de Cologne-Bonn, en Allemagne
PhaseCroisière
Passagers34
Équipage3
Morts37 (tous)
Survivants0

Géolocalisation sur la carte : Italie
(Voir situation sur carte : Italie)
Vol Aero Trasporti Italiani 460

Avion et équipage

modifier

L'appareil impliqué était un ATR 42-312, immatriculé I-ATRH. Il a été livré neuf à Aero Trasporti Italiani le 14 mai 1987. Il était propulsé par 2 turbopropulseurs de type Pratt et Whitney PW120. L'avion a été fabriqué à Toulouse, en France, et son premier vol d'essai a été effectué le 24 avril 1987.

Le vol 460 avait un équipage constitué de 3 personnes : Lamberto Laine (43 ans) était le commandant de bord, Pierluigi Lampronti (29 ans) était le copilote et Carla Corneliani (35 ans) était l'unique hôtesse en cabine.

Accident

modifier

Le vol 460 a décollé de l'aéroport de Milan-Linate à 19h13, soit 53 minutes après l'heure prévu, en raison du trafic aérien important et des mauvaises conditions météorologiques, des conditions de givrage importante existaient à ce moment-là dans la région.

Quinze minutes après le décollage, l'avion se trouvait à une altitude de 14 700 pieds (4 500 m), à une vitesse constante fixée à 133 nœuds (246 km/h), lorsqu'il a entamé un mouvement de roulis de droite à gauche : 41° à droite, puis 100° à gauche, puis 105° à droite avant un autre mouvement de roulis à gauche de 135°. Au cours de ses mouvements de roulis, les pilotes ont effectués plusieurs mouvements de compensation du tangage, notamment en réglant la gouverne de profondeur vers le bas, empêchant toute récupération.

Quelques instants avant que le vol 460 ne disparaisse des écrans radars, les pilotes ont contacté le contrôle aérien pour déclarer un mayday. Finalement, l'ATR 42 s'est écrasé sur le flanc du mont Crezzo, une montagne de 700 m d'altitude située près du lac de Côme, à la suite d'une descente incontrôlée en piqué. L'appareil a été pulvérisé à l'impact, tuant sur le coup les 37 occupants de l'appareil.

Enquête

modifier

L'enquête révèle que les mauvaises conditions météorologiques, présente dans la région, ont provoqué la formation de glace sur les ailes de l'ATR 42, ce qui a provoqué un décrochage de l'appareil en plein vol.

Les pilotes n'ont pas compris que l'accumulation de glace et la faible vitesse air ont conduit l'appareil au décrochage, et les quelques manœuvres effectués pour tenter de reprendre de la vitesse ont rendus impossible le contrôle de l'appareil.

Références

modifier

Voir aussi

modifier

Articles connexes

modifier

Liens externes

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :