Vol 778 Siberia Airlines

Vol 778 Siberia Airlines
L'Airbus A310 impliqué dans l'accident dans une livrée précédente
L'Airbus A310 impliqué dans l'accident dans une livrée précédente
Caractéristiques de l'accident
Date
TypeErreur de pilotage
SiteIrkoutsk, Russie
Coordonnées 52° 16′ 29″ nord, 104° 22′ 00″ est
Caractéristiques de l'appareil
Type d'appareilAirbus A310
CompagnieSiberia Airlines
No  d'identificationF-OGYP
Lieu d'origineAéroport de Moscou-Domodedovo
Lieu de destinationAéroport international d'Irkoutsk
PhaseAtterrissage
Passagers195
Équipage8
Morts125
Blessés63
Survivants78

Géolocalisation sur la carte : Oblast d'Irkoutsk
(Voir situation sur carte : Oblast d'Irkoutsk)
Vol 778 Siberia Airlines
Géolocalisation sur la carte : Russie
(Voir situation sur carte : Russie)
Vol 778 Siberia Airlines

Le vol Siberia Airlines 778 est un vol de la compagnie aérienne Siberia Airlines qui a pris feu à l'atterrissage à Irkoutsk en Sibérie, le .

L'appareil, un Airbus A310 de la compagnie Sibir transportait 195 passagers dont 14 enfants âgés de moins de 12 ans, 12 étrangers originaires d'Allemagne, d'Azerbaïdjan et de Biélorussie, de Pologne et de Chine et 8 membres d'équipage. Il reliait Moscou-Domodedovo à Irkoutsk près du lac Baïkal.

Causes de l'accidentModifier

L'accident est survenu à 7 heures 50, heures locales, (22 heures 50 UTC). L'avion est sorti de la piste au moment de l'atterrissage et a percuté un mur de béton, puis quelques constructions. Des explosions ont alors été entendues et l'appareil a pris feu immédiatement. Selon des secouristes, l'avant de l'appareil a été presque entièrement détruit.

Un inverseur de poussée n'était pas fonctionnel, mais, selon les enquêteurs, cela n'a pas causé le crash.

Quand les roues de l'avion touchèrent le sol, le pilote activa le seul inverseur fonctionnel, mais, par inadvertance, il poussa légèrement la manette de l'autre moteur. Cette poussée asymétrique fit dévier l'avion, qui sortit de la piste. Il percuta un mur en béton.

BilanModifier

Selon le rapport d'enquête final de l'Interstate Aviation Committee, 125 personnes ont péri. On compte 78 survivants dont une hôtesse de l'air et un des pilotes. Les personnes hospitalisées ont souffert de traumatismes crâniens, de fractures, et de brûlures ou d'empoisonnement par la fumée[1].

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier