Vladislav III de Bohême

Vladislav III Jindřich (en tchèque : Vladislav Jindřich) de Bohême mort le . Il est duc de Bohême en 1197 et margrave de Moravie de 1197 à 1222.

Vladislav III de Bohême
Image dans Infobox.
Sceau de Vladislav III Jindřich
Fonction
Duc de Bohême
juin -
Titre de noblesse
Duc de Bohême
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Vladislav Jindřich et Vladislav HeinrichVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Agnès de Bohème (d)
Ottokar Ier de Bohême
Frédéric Ier de Bohême
Adalbert de Bohême
Richza de Bohème (d)
Svatopluk de Bohème (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Heilwida (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Vladislav Jindřich est le dernier fils de Vladislav II. Duc de Brno et de Znojmo de 1191 à 1194 il soutient son frère aîné Ottokar Ier de Bohême lorsque celui-ci s'empare du duché en 1192 avant d'en être expulsé en juin 1193 par une décision de la diète de Worms au profit de Bretislav III de Bohême.

Lorsque Ottokar, revint en Bohême en 1197, après la mort de l'empereur Henri VI du Saint-Empire, c'est pour assister à l'installation comme duc le 22 juin de son plus jeune frère Vladislav III Jindřich... pendant qu'un autre prétendant Spytihněv III de Bohême, duc de Brno a les yeux crevés. L'évêché de Prague étant devenu également vacant à la mort de Bretislav III, le nouveau duc s'empresse de nommer son confesseur Milico Daniel II qui sera évêque de 1197 à 1214 sans requérir l'investiture impériale.

Une nouvelle guerre civile semblait inévitable entre Ottokar et Vladislav. Évitant l'affrontement entre leurs deux armées qui campaient face à face les deux frères parvinrent à s'entendre le pour confier le duché de Bohême à l'aîné et la Moravie avec le titre de margrave au cadet qui la conservera paisiblement jusqu'à sa mort, sans héritier de son épouse une certaine Hedwige d'origine inconnue[1].

Notes et référencesModifier

  1. (de) Europäische Stammtafeln Vittorio Klostermann, Gmbh, Francfort-sur-le-Main, 2004 (ISBN 3465032926), Die Herzoge von Böhmem II Volume III Tafel 55

Voir aussiModifier

SourcesModifier

  • Francis Dvornik, Les Slaves histoire, civilisation de l'Antiquité aux débuts de l'Époque contemporaine, Paris, éditions du Seuil, , 1196 p..
  • Jörg K. Hoensch et Françoise Laroche (traduction), Histoire de la Bohême, Paris, Éditions Payot, , 524 p. (ISBN 2228889229), p. 72-73,78-79.
  • Pavel Bělina, Petr Čornej et Jiří Pokorný, Histoire des Pays tchèques, Paris, Éditions du Seuil, coll. « Points Histoire U 191 », , 510 p. (ISBN 2020208105)
  • (de) Europäische Stammtafeln, vol. 3, Francfort-sur-le-Main, Vittorio Klostermann, Gmbh, (ISBN 3465032926), Die Herzoge von Böhmem I und die Fürsten von Mähren (Die Przemysliden) Tafel 55.
  • (en) Nora Berend, Przemyslaw Urbanczyk et Przemislaw Wiszewski, Central Europa in the High Middle Ages, Bohemia-Hungary and Poland c.900-c.1300, Cambridge,, Cambridge University Press, 2013,, 546 p. (ISBN 978-0-521-78695-9), p. 171,351,409

Liens externesModifier