Ouvrir le menu principal

Vlad Mamyshev Monroe

artiste russe
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Monroe.
Vlad Mamyshev Monroe
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 43 ans)
BaliVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalités
Activités
Autres informations
Sponsor
Timur Novikov (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Genres artistiques
Distinction
Kandinsky Prize (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Vladislav Mamychev Monroe (Mamyshev en transcription anglaise), dit aussi Vlad Monroe, né à Léningrad (URSS) en 1969, et mort en 2013 à Bali (Indonésie), est un artiste russe.

Sommaire

BiographieModifier

Dès 1986 à Léningrad, Vlad Monroe se rapproche de Timour Timourovitch Novikov et intègre son groupe « Nouveaux artistes ». À Léningrad, ville parsemée de squats d’artistes, il fréquente également Andreï Khlobystine et Sergueï Bougaïev Afrika. Il devient une personnalité incontournable de la scène underground de la fin de l'époque soviétique, lorsqu’il fonde Piratskoïe Televidenie (Télé Pirate), avec Timour Novikov et Youri Lesnik. Il y apparaît sous les traits d’une speakerine décadente au cours de journaux télévisés satiriques.

Son œuvreModifier

TravestissementModifier

D’un autoportrait traditionnellement identitaire, son goût pour le renversement des genres le conduit à la figure de Marilyn Monroe, à qui il emprunta jusqu’au nom. Icône parmi les icônes, la figure mythique de Marilyn était aussi l’indice d’une modernité signée Warhol. Il emprunta jusqu’à son nom.

Vlad Monroe a commencé à se travestir en Marilyn dans les années 1980, pendant son service militaire, avec des rideaux et des cheveux de poupées, après avoir vu le film culte Assa, lors d’une mission en république socialiste soviétique kazakhe. Il avait déclaré dans une interview donnée au magazine Aficha : « je marchais dans Baïkonour et là-bas ils vivaient de manière complètement différente. Dans ce pays, pas de perestroïka, mais la liberté ! » Sa performance en Marilyn, ainsi qu’un dessin représentant Gorbatchev habillé en femme indienne, lui valurent d’être réformé pour raisons psychiatriques.

Artistes et politiques, martyrs, messies et dictateurs, idoles de tout ordre sont ramenés à un même niveau. Ces « autoportraits en quelqu’un d’autre » – expression de Paul Ardenne à l’attention de Cindy Sherman – diffusent l’allégorie sans fard des chimères qui mènent le monde, et révèlent la décadence d’un post-modernisme à travers lequel la société soviétique dut trouver de nouveaux repères, de nouvelles stars auxquelles s’identifier.

Il a également portraituré une douzaine de personnes célèbres, dont notamment Dostoïevski, Élisabeth II, Charlie Chaplin et Hitler.

StarZModifier

En 2005, il réalise la série StarZ, où il emprunte les traits de personnages mythiques, sans ordre de préférence entre Jésus-Christ et Oussama ben Laden, Pierre Ier le Grand, le patriarche orthodoxe Cyrille ou Vladimir Poutine. Il y est déguisé de manière comique et pose sur fond de place rouge.

Volga-VolgaModifier

En 2007, son remake du film musical culte de 1938 Volga Volga – dans lequel l’actrice Lioubov Orlova est remplacée digitalement par un avatar – a gagné le Prix Kandinsky.

GKChPModifier

En 2010, l’artiste a présenté une série de portraits des membres du GKChP, qui avait intenté un coup d’État contre Gorbachev en 1991. Mais ces derniers étaient représentés grossièrement maquillés.

PoloniusModifier

Fin 2012, il monte sur les planches du Polithéâtre de Moscou pour interpréter la version contemporaine d’Hamlet, Polonius, où le poison, « habenon » dans la langue de Shakespeare, est remplacé par du polonium – substance mise en cause lors de plusieurs décès d’opposants politiques. Au mois de mars 2012, une exposition portant sur cette pièce s’est ouverte au musée d'art moderne de Moscou. Le soir du vernissage d’Art Paris Art Fair en avril 2013, il devait évoluer sous la nef du Grand Palais en adoptant les traits de Gérard Depardieu.

EngagementsModifier

Connu pour son sens de l’humour, l’artiste devint l’avocat parfait de la défendre les droits des homosexuels. En 2010, il a été victime d’un passage à tabac, un geste clairement homophobe, et a commenté sa convalescence par le biais de Facebook, expliquant comment la culture de l’homophobie en Russie était très présente.

Durant les dernières années, Monroe a commencé à s’intéresser dans ses travaux à la personnalité de Poutine. Il avait d’ailleurs déclaré au magazine Aficha, « quand j’ai commencé à m’habiller comme Poutine, j’ai eu la sensation d’être devenu un énorme asticot qui allait exploser à force de manger de la merde. Mais je ne suis pas méchant, je suis le nettoyeur de la forêt et je dois gober notre ancien Empire russe ainsi que l’Union soviétique, aussi vite que possible afin qu’elle puisse commencer une nouvelle vie. »

En 2012, au cours de protestations contre les fraudes aux élections législatives, son autoportrait en Poutine est largement utilisé par la foule des manifestants.

DisparitionModifier

L’artiste se serait noyé dans la piscine de son hôtel à Bali, où il vivait depuis 2007. Le galeriste Marat Guelman a confessé avoir pensé à une plaisanterie organisée de concert avec l’artiste. L’artiste Sergueï Bougaïev-Afrika a quant à lui déclaré publiquement suspecter des zones d’ombres dans la mort de l’artiste, pouvant avoir un rapport avec sa pétition contestée en 2010 dans laquelle il souhaitait le départ de Poutine. « La version officielle est qu’il est mort noyé. Il a toujours eu un côté perturbateur, c’est un fait, mais la faculté de se noyer dans moins d’un mètre d’eau ne faisait pas partie de ses talents reconnus. Sa mort ressemble à un meurtre, mais je doute que nous sachions ce qui lui est réellement arrivé.[réf. nécessaire] » Selon Troïsky, l’artiste était en pleine forme d’un point de vue artistique et dans un excellent état d’esprit les derniers mois avant sa mort.

Collections publiquesModifier

  • Galerie Tretiakov, Moscou
  • Multimedia Art Museum, Moscou
  • Musée Russe, Saint-Pétersbourg
  • Fonds National pour l’Art Contemporain, Paris
  • Musée d'art moderne de Moscou
  • Musée d'art contemporain
  • Maison de Photographie de Moscou
  • Museum voor Hedendaagse Kunst Antwerpen, Antwerp Fund New Rules, Anvers
  • Musée royal des beaux-arts, Anvers
  • Museum van Hedendaagse Kunst, Anvers

Sélection d’expositions personnellesModifier

  • 2007, Vlad Mamyshev-Monroe, Russia lost, XL Gallery, Moscou
2005
  • Vladislav Mamyshew-Monroe, Starz (photography, D137
  • Galerie d'art contemporain, Saint-Pétersbourg
  • Dostoïevski en fleurs. XL Gallery, Moscou
  • New Pirate TV. XL Gallery, Moscou
  • Every beast has a bit of Monroe. XL Gallery, Moscou
2001
  • Cruelle Romance, galerie Aïdan, Moscou
  • Every passion is blind and wild, XL Gallery, Moscou
  • Lioubov Orlova, galerie Guelman, Moscou
  • Tin-Tin, galerie Ilona Orel, Paris
1997
  • Questions russes, musée Russe, Saint-Pétersbourg
  • Mon nom est Trinité, XL Gallery, Moscou
  • 1996, Life of great people. Galerie Iakout gallery, Moscou

Sélection d’expositions de groupeModifier

  • 2013, Art Paris Art Fair, Galerie Rabouan Moussion, Grand Palais, Paris
2011
  • Nouvelle Académie. Saint-Pétersbourg, Foundation Ekaterina, Moscou
  • Passion Bild, Russische Kunst seit 1970, Kunstmuseum Bern, Berne
2010
  • Portraits de seconde main, Fondation Stella Art, Moscou
  • Histoire de l'art vidéo russe, volume 3, musée d'art moderne de Moscou
  • Les Russes! Portrait photographique russe. 1970-2010, galerie Eagle Art Presenta, Paris.
  • Zen d'art, musée d'art moderne de Moscou, Moscou
  • Photographies de la nouvelle Russie. 1991 - 2010, du 22 juin au 29 août 2010, année France-Russie-2010, maison européenne de la photographie, Paris
2009
  • That Obscure Object of Art, Russian Art 1974-2006 from the collection's Stella Art Foundation, Kunsthistorische Museum, Vienna.October 28 - November 16 - Ca 'Rezzonico, Venise. June 4 - October 6, 2009
  • 21 Russia, PinchukArtCentre, Kiev. January 17 - March 1
  • The Russian Schizorevolution: an exhibition that might have been. Marres, Centre for Contemporary Culture, Maastricht. March 1 - May 31
  • Histoire de l'art vidéo russe. Vol 2. musée d'art moderne de Moscou. 26 mars - 3 mai
  • Une vision. musée d'art moderne de Perm. 24 août - 20 octobre
  • T-Tris, Un jeu de construction entre les collections de la Province de Hainaut, du Muhka et du Mudam. BPS22 - Espace de Création Contemporaine, Charleroi
  • Gender Check. Rollenbilder in der Kunst Osteuropas. Museum Moderner Kunst Stiftung Ludwig, Vienne. 14 novembre - 14 février
2008
  • Collectiepresentatie XXI. Museum voor Hedendaagse Kunst Antwerpen, Anvers.
  • Art social (Sots Art). Art politique en Russie (en tant que partie de la 2de biennale de Moscou). Galerie Tretiakov, Moscou. 21 octobre - 15 janvier 2008 - Sots Art. Art politique en Russie de 1972 à aujourd'hui. La Maison Rouge, Paris
  • 40 premiers. Galerie d'État de Perm. le 20 mars
2007
  • Histoire de l'art vidéo russe. Vol 1. Musée d'art moderne de Moscou
  • Double / remake. Centre national d'art contemporain de Moscou
  • The Storm and the Harbour. Palazzo Donà dalle Rose, Venise
  • From Russia with Love. Merano arte edificio Cassa di Risparmio, Merano
  • Exposition des nominés au prix Kandinsky. CSI "Winzavod", Moscou. Novembre
  • Le Cirque en majesté. Musée d'art contemporain Daelim, Séoul
  • Nouvel Angelarium. Musée d'art moderne de Moscou
2006
  • Don Juan alias Don Giovanni. Kunsthalle Wien, Vienne
  • “Let be the video!” Russian Video Art 1996-2006. Maison centrale des artistes, Moscou
  • “Collectiepresentatie XVI. Attributen en Substantie”. Museum voor Hedendaagse Kunst Antwerpen, Anvers
  • “La rue, l'art et la mode”. Fotomuseum, Anvers
  • “Dilettante”. Marres, Centre for Contemporary Culture, Maastricht
2005
  • StarZ. Gender-bender. Biennele de Moscou. Programme spécial. Musée d'art moderne de Moscou
  • Angels of History. MUHKA. Anvers
  • Russia! Solomon R. Guggenheim Museum, New York
2004
2003
  • Horizons of reality. MUHKA, Anvers
  • Neue Ansaetze. Kunsthalle, Düsseldorf
  • Moskau-Berlin. Martin Gropius Bau, Berlin
  • Paradise. Bunker am Alexander Platz, Berlin
  • 2002, Snieguroczka. Galeria Zacheta, Varsovie
  • 2001, Dream Team. Galerie XL, Moscou
  • 2000, Baltic Triennale of Photography
  • 1999, Neues Moskau. IFA-galerie, Berlin
  • 1997, Cabinet. Stedelijk Museum, Amsterdam
  • 1996, Les premières cinq années. Musée Russe, Saint-Pétersbourg
  • 1991, Painting and Petting. Musée de la Révolution de Léningrad, Léningrad
  • 1989, Les femmes dans l'art. Musée de la ville de Léningrad

SourcesModifier

  • (en) Baibakov Art Project[1]
  • Art Media Agency[2]
  • Galerie Rabouan Moussion[3]

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier