Virginia Vincent

actrice américaine
Virginia Vincent
Description de cette image, également commentée ci-après
Dans la série 77 Sunset Strip,
épisode Paper Chase (1963)
Nom de naissance Virginia Vincent Grohosky
Naissance
Goshen (État de New York)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 95 ans)
San Diego (Californie)
Profession Actrice
Films notables Je veux vivre !
Une certaine rencontre
La colline a des yeux
Amy
Séries notables Perry Mason
Sur la piste du crime
Huit, ça suffit !
Côte Ouest

Virginia Vincent (Grohosky[1]), née le à Goshen (État de New York[2]) et morte le à San Diego (Californie[2]), est une actrice américaine.

BiographieModifier

Au cinéma, Virginia Vincent contribue comme second rôle à vingt-et-un films américains, le premier étant La Ruée vers la Californie de Joseph Kane (1950, avec Forrest Tucker et Adele Mara[1]) ; le dernier sort en 1986.

Entre-temps, citons Je veux vivre ! de Robert Wise (1958, avec Susan Hayward et Simon Oakland), Une certaine rencontre de Robert Mulligan (1963, avec Steve McQueen et Natalie Wood[3]), La colline a des yeux de Wes Craven (1977, avec Susan Lanier et Robert Houston[2]) et Amy de Vincent McEveety (1981, avec Jenny Agutter et Barry Newman).

À la télévision américaine, elle apparaît dans soixante-quatorze séries dès 1952, dont Perry Mason (trois épisodes, 1958-1960), Sur la piste du crime (trois épisodes, 1966-1971), Huit, ça suffit ! (neuf épisodes, 1977-1979), ou encore le feuilleton Côte Ouest (son ultime rôle à l'écran, un épisode, 1988).

S'ajoutent trois téléfilms, les deux premiers diffusés respectivement en 1970 et 1972 ; le troisième est Invitation en enfer de Wes Craven (1984, avec Robert Urich et Joanna Cassidy).

Au théâtre enfin, Virginia Vincent joue notamment à Broadway (New York) dans trois pièces, la première étant Twilight Walk d'A. B. Shiffrin (1951, avec Nancy Kelly et Walter Matthau) ; la deuxième est Wedding Breakfast de Theodore Reeves (1954-1955, avec Lee Grant et Anthony Franciosa). Elle revient une dernière fois à Broadway, comme doublure, en 1964.

Elle meurt en 2013, à 95 ans[4].

Vie privéeModifier

Elle a eu deux maris dans sa vie, Frank London[5] et Jack Vincent[2].

Filmographie partielleModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

SériesModifier

TéléfilmsModifier

Théâtre à Broadway (intégrale)Modifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Pictures That Talk : Obituary: Virginia Vincent », sur www.picturesthattalk.com (consulté le 14 mai 2020)
  2. a b c et d « Virginia Vincent », sur IMDb (consulté le 14 mai 2020)
  3. « Virginia Vincent Age,Net Worth & Filmography, Relationships », sur officialusa, (consulté le 14 mai 2020)
  4. (cs) SerialZone cz-nejlepší seriálový web, « Virginia Vincent », sur SerialZone.cz (consulté le 14 mai 2020)
  5. « Frank London », sur IMDb (consulté le 14 mai 2020)

Liens externesModifier