Ouvrir le menu principal
Violet Bonham Carter
Violet Bonham-Carter0002.jpg
Violet Bonham Carter en 1915
Fonctions
Membre de la Chambre des lords
Gouverneur de la BBC (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
Sépulture
St Andrew's Church (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Femme politique, auteure de journal intimeVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Fratrie
Elizabeth Bibesco
Anthony Asquith
Arthur Asquith (en)
Raymond Asquith (en)
Herbert Asquith (en)
Cyril Asquith, Baron Asquith of Bishopstone (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Maurice Bonham Carter (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Mark Bonham Carter (en)
Raymond Bonham Carter (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Distinction

Helen Violet Bonham Carter (15 avril 1887 – 19 février 1969), baronne Asquith de Yarnbury, est une femme politique du Royaume-Uni. Elle est la fille de H. H. Asquith, Premier ministre de 1908 à 1916.

Sommaire

BiographeModifier

Elle est très impliquée dans la vie politique britannique, et s'engage au sein du Parti libéral (dont elle préside l'organisation féminine de 1923 à 1925 et de 1939 à 1945). Durant les années trente, elle est très opposée à la politique d'apaisement. Elle devient la première femme présidente de ce parti, de 1945 à 1947.

Faite pair à vie en 1967 en tant que baronne Asquith de Yarnbury, elle est très active à la Chambre des lords.

Elle est aussi très impliquée dans le domaine des arts et lettres. Elle a tenu un journal qui va de 1908 à 1960. Elle est la plus proche amie de Winston Churchill après sa femme, et est la grand-mère de l'actrice Helena Bonham Carter.

Elle est morte d'une crise cardiaque et est enterrée à Mells Church dans le Somerset[1].

FamilleModifier

Le père de Violet Bonham Carter, Herbert Asquith, a été Premier ministre du Royaume-Uni de 1908 à décembre 1916, date à laquelle il a été remplacé par David Lloyd George. Sa mère est Helen Kelsall Melland, qui meurt quand elle n'a que quatre ans. Elle est élevée par sa belle-mère, Margot Asquith. Elle s'est mariée avec le principal secrétaire de son père : Sir Maurice Bonham Carter (en), surnommé « Bongie », en 1915. Ils ont eu quatre enfants :

RéférencesModifier

  1. « Died », Time magazine,‎ (lire en ligne) :

    « Baroness Asquith of Yarnbury, 81, grande dame of British politics and symbol of the Liberal Party's intellectual-humanist tradition; in London. The daughter of Liberal Prime Minister Herbert Asquith (1908-16), Lady Asquith became her party's most eloquent spokesman in the 1930s. She was twice defeated for the House of Commons, but in 1964 was granted a lifetime peerage and thus a seat in the House of Lords — from which she berated Prime Minister Wilson for his failure to cope with Britain's economic woes. »

Lectures suggéréesModifier

  • "Winston Churchill As I Know Him" by Violet Bonham Carter, in Winston Spencer Churchill Servant of Crown and Commonwealth, ed Sir James Marchant, London: Cassell, 1954.
  • Winston Churchill as I Knew Him, Violet Bonham Carter (Eyre and Spottiswoode, 1965), published in the USA as Winston Churchill - An Intimate Portrait
  • Lantern Slides - The Diaries and Letters of Violet Bonham Carter, 1904-1914, eds. Mark Bonham Carter and Mark Pottle (Weidenfeld & Nicolson, 1996)
  • Champion Redoubtable - The Diaries and Letters of Violet Bonham Carter, 1914-1945, ed. Mark Pottle (Weidenfeld & Nicolson, 1998)
  • Daring to Hope - The Diaries and Letters of Violet Bonham Carter, 1945-1969, ed. Mark Pottle (Weidenfeld & Nicolson, 2000)

Pour aller plus loinModifier


Liens externesModifier