Violante Beatrice Siries

peintre italienne

Violante Beatrice Siries (Florence, 1709 - 1783), est une femme peintre italienne active au XVIIIe siècle.

Violante Beatrice Siries
Violante Siriesn Cerroti, Self portrait.jpg
Violante Beatrice Siries, Autoportrait
Naissance
Décès
Activité
Lieux de travail
Père
Louis Siriès (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Cosimo Siries (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Violante Beatrice Siries naît le à Florence[1]. Elle se rend à Paris en 1726 où elle étudie auprès de Hyacinthe Rigaud et de François Boucher. De retour à Florence, elle épouse M. Cerrotti et poursuit ses études artistiques.

Peintre talentueuse dans plusieurs genres, c'est comme portraitiste qu'elle excelle.

Après la mort de son maître Giovanna Fratellini (1731), elle réussit à obtenir le patronage de la famille Médicis à Florence et obtient des commandes à Rome et à Vienne.

Son travail le plus ambitieux est un tableau familial (de quatorze personnes) de l'empereur Charles VI, le père de Marie-Thérèse (1735) et trois de ses autoportraits sont conservés dans la collection des autoportraits du Corridor de Vasari à la Galerie des Offices.

Dans sa maturité Violante Beatrice Siries devient une professeure respectée et parmi ses élèves figure Anna Bacherini Piattoli.

ŒuvresModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Siries, Violante Beatrice », extrait de la notice dans le dictionnaire Bénézit, sur Oxford Art Online, (ISBN 9780199773787)

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • G. Greer, The Obstacle Race (1979)

Article connexeModifier

Liens externesModifier