Ouvrir le menu principal

Vincent D'Onofrio

acteur et cinéaste américain

BiographieModifier

JeunesseModifier

Vincent D'Onofrio est né dans le quartier de Bensonhurst à Brooklyn dans l’état de New York. Il est d'origine italienne, avec des ancêtres venant de Naples[1].

CarrièreModifier

Vincent D'Onofrio a enchaîné les rôles mineurs, jusqu'à Full Metal Jacket de Stanley Kubrick où il interprète le rôle de la recrue Lawrence, dit « Gomer Pyle » (« Engagé Baleine » dans la version française), rôle pour lequel il a dû prendre 32 kg. Il s'y fait remarquer par son interprétation sombre et inquiétante[réf. nécessaire].

Il a alors accès à de plus grand rôles comme dans JFK d'Oliver Stone et Malcolm X de Spike Lee où il interprète le même rôle, à savoir celui de Bill Newman, témoin du meurtre de Kennedy et lors du procès de Clay Shaw. Son rôle dans Men in Black relève du grand numéro d'acteur de composition.

Il intègre la distribution de la série New York, section criminelle (Law and Order Criminal Intent) en 2001, dans le rôle de l'inspecteur Robert Goren (la voix française est assurée par Thierry Buisson). Depuis quelques années, de nombreux désaccords apparaissent entre lui et la production, notamment à cause de malaises répétés. On voit notamment pendant la cinquième saison qu'il n'interprète plus que la moitié des épisodes, du fait de sa fatigue[réf. nécessaire].

Depuis 2015, il interprète le rôle de Wilson Fisk, l'antagoniste principal, dans l'adaptation télévisée du comic Daredevil produite par Netflix.

Vie privéeModifier

 
Avec sa femme Carin van der Donk au festival du film de Tribeca, à la première de Speed Racer en 2008.

En 1989, Vincent D'Onofrio est marié à Greta Scacchi, avec qui il a un enfant, l'actrice Leila George, née en 1992[réf. nécessaire]. Ils divorcent en 1993[réf. nécessaire].

En 1997, il se remarie avec Carin van der Donk, avant de divorcer en 2003[réf. nécessaire]. Ils ont repris la vie commune et ont deux enfants, deux fils, Luka et Elias[réf. nécessaire].

FilmographieModifier

En tant qu’acteurModifier

FilmsModifier

Années 1980Modifier
Années 1990Modifier
Années 2000Modifier
Années 2010Modifier

Courts métragesModifier

  • 1994 : Nunzio's Second Cousin : l’inspecteur Tony Randozza
  • 1994 : The Investigator : Ephraim McDougall
  • 1995 : Hôtel Paradis : l’étranger nu
  • 2005 : Fives Minutes, Mr. Welles de Vincent D'Onofrio : Orson Welles
  • 2009 : The New Tenants de Joachim Back : Jan
  • 2012 : Crackers : Gus
  • 2013 : American Falls
  • 2014 : The Unlicensed Therapist
  • 2018 : It's a Mess

TéléfilmsModifier

Séries téléviséesModifier

En tant que producteurModifier

FilmsModifier

Courts métragesModifier

  • 2005 : Fives Minutes, Mr. Welles de Vincent D'Onofrio
  • 2009 : Ipso facto d’Anna-Mária Vág

TéléfilmModifier

  • 2010 : Zaritsas: Russian Women in New York de Elena Beloff (documentaire)

En tant que réalisateurModifier

FilmsModifier

Court métrageModifier

  • 2005 : Fives Minutes, Mr. Welles

En tant que scénaristeModifier

FilmsModifier

Court métrageModifier

  • 2005 : Fives Minutes, Mr. Welles de Vincent D'Onofrio

Voix offModifier

FilmsModifier

TéléfilmModifier

  • 2015 : Sinatra: All or Nothing at All - Part 1 : Dean Elson (documentaire)

Séries téléviséesModifier

Jeux vidéoModifier

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier

Voix françaisesModifier

En France, Vincent D'Onofrio n'a pas de voix française régulière. Il a été cependant doublé à plusieurs reprises par Thierry Buisson, Gilles Morvan, Jean-Jacques Nervest ou Patrick Béthune.

Au Québec, D'Onofrio a été plusieurs fois doublé par François Sasseville.

RéférencesModifier

  1. (en) Dave Mason, « 'Criminal Intent' detective to face personal trauma » [archive du ], sur Ventura County Star, (consulté le 24 juillet 2019).
  2. a et b « Comédiens ayant doublé Vincent D'Onofrio en France », sur Doublagissimo.
  3. a b c d e f g h et i « Comédiens ayant doublé Vincent D'Onofrio en France », sur RS Doublage.
  4. a b c d e f g h i j et k « Comédiens ayant doublé Vincent D'Onofrio au Québec » sur Doublage.qc.ca, consulté le 14 juin 2015.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :