Vimperk

commune tchèque

Vimperk (en allemand : Winterberg) est une ville du district de Prachatice, dans la région de Bohême-du-Sud, en Tchéquie. Sa population s'élevait à 7 440 habitants en 2020[1].

Vimperk
Vimperk
Vimperk dominée par son château.
Blason de Vimperk Drapeau de Vimperk
 
Administration
Pays Drapeau de la Tchéquie Tchéquie
Région Flag of South Bohemian Region.svg Bohême-du-Sud
District Prachatice
Région historique Bohême
Maire Jaroslava Martanová
Code postal 385 01
Démographie
Population 7 440 hab. (2020)
Densité 93 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 03′ 08″ nord, 13° 46′ 27″ est
Altitude 694 m
Superficie 8 002 ha = 80,02 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Tchéquie
Voir sur la carte administrative de Tchéquie
City locator 14.svg
Vimperk
Géolocalisation sur la carte : Tchéquie
Voir sur la carte topographique de Tchéquie
City locator 14.svg
Vimperk
Liens
Site web www.vimperk.cz

GéographieModifier

Située dans l'est de la forêt de Bohême, à proximité de la frontière allemande, Vimperk est arrosée par la Volyňka, un affluent de l'Otava. Le centre-ville se trouve à 18 km à l'ouest-nord-ouest de Prachatice, à 53 km à l'ouest-nord-ouest de České Budějovice et à 124 km au sud-sud-ouest de Prague[2].

 
La place du Marché.

La commune est limitée par Čkyně au nord, par Bohumilice, Svatá Maří et Buk à l'est, par Kubova Huť et Horní Vltavice au sud, et par Borová Lada à l'ouest.

HistoireModifier

Au Moyen Âge, la région sauvage, densément boisée, était colonisée par des moines prémontrés de l'abbaye de Windberg en Bavière. La ville a été fondée dans les années 1251-1260, lorsque le roi Ottokar II de Bohême fit construire le château de Vimperk. À ce temps, Vimperk est le terminus d'un embranchement du « Sentier d'or », son dépôt de sel est très ancien. C'est dans ce sens que Vimperk est rivale de Prachatice, un différend opposa longtemps les deux villes.

 
Le château.

Avec les pays de la couronne de Bohême, la région faisait partie de la monarchie de Habsbourg à partir de 1526. Confisqué par le roi Ferdinand Ier après la bataille de Muehlberg en 1547, le domaine appartient plus tard aux possessions des Rosenberg et des Kolowrat qui firent reconstruire le château en style Renaissance de 1622 à 1624. Après les ravages de la guerre de Trente Ans, toutefois, les routes commerciales ont été réorientées vers Budějovice (Budweis) et les citoyens se consacraient à la fabrication du verre et à l'impression des livres. En 1698, Vimperk passa à la maison de Schwarzenberg.

Depuis la révolution de Velours, en 1989, l'économie de l'ancienne ville industrielle est basée, de plus en plus, sur le tourisme.

AdministrationModifier

La commune se compose de 22 quartiers :

  • Arnoštka
  • Bořanovice
  • Boubská
  • Cejsice
  • Hrabice
  • Klášterec
  • Korkusova Huť
  • Křesanov
  • Lipka
  • Michlova Huť
  • Modlenice
  • Pravětín
  • Skláře
  • Solná Lhota
  • Sudslavice
  • U Sloupů
  • Veselka
  • Vimperk I
  • Vimperk II
  • Vimperk III
  • Vnarovy
  • Výškovice

JumelagesModifier

La ville de Vimperk est jumelée avec :

PersonnalitésModifier

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :