Villeneuve-Renneville-Chevigny

commune française du département de la Marne

Villeneuve-Renneville-Chevigny
Villeneuve-Renneville-Chevigny
L'église.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Marne
Arrondissement Épernay
Intercommunalité Communauté d'agglomération Épernay, Coteaux et Plaine de Champagne
Maire
Mandat
Damien Grzeszczak
2020-2026
Code postal 51130
Code commune 51627
Démographie
Gentilé Villeneuviots, Villeneuviotes ou Villeneuvois, Villeneuvoises
Population
municipale
323 hab. (2019 en augmentation de 3,53 % par rapport à 2013)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 55′ 10″ nord, 4° 03′ 45″ est
Superficie 17,17 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Blancs-Coteaux
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Vertus-Plaine Champenoise
Législatives Cinquième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Grand Est
Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Villeneuve-Renneville-Chevigny
Géolocalisation sur la carte : Marne
Voir sur la carte topographique de la Marne
City locator 14.svg
Villeneuve-Renneville-Chevigny
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Villeneuve-Renneville-Chevigny
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Villeneuve-Renneville-Chevigny

Villeneuve-Renneville-Chevigny est une commune française, située dans le département de la Marne en région Grand Est.

GéographieModifier

Communes limitrophes de Villeneuve-Renneville-Chevigny
Le Mesnil-sur-Oger
Vertus
Oger Rouffy
Voipreux   Vouzy
Trécon Chaintrix-Bierges

UrbanismeModifier

TypologieModifier

Villeneuve-Renneville-Chevigny est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[1],[2],[3].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Blancs-Coteaux, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 11 communes, est catégorisée dans les aires de moins de 50 000 habitants[4],[5].

Occupation des solsModifier

 
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (91,1 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (91,3 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (83,3 %), cultures permanentes (6,4 %), forêts (5,7 %), zones urbanisées (3,2 %), zones agricoles hétérogènes (1,4 %)[6].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[7].

ToponymieModifier

Cette commune est formée des trois anciennes communes de la Marne : Villeneuve-lès-Rouffy, Renneville et Chevigny.

Villeneuve-lès-Rouffy absorbe la commune de Renneville sous le nom de Villeneuve-Renneville par décret des et [8].

Villeneuve-Renneville absorbe la commune de Chevigny sous le nom de Villeneuve-Renneville-Chevigny par décret des et [9].

HistoireModifier

 
Objets du mont Gravet, en particulier un cerf inhumé avec son harnachement.

Un cimetière gaulois de soixante sept tombes de la Tène a été découvert lors de travaux sur la voie de chemin de fer en 1866 par Emile Schmit puis par des ouvriers italiens en 1915-16 sur des travaux de la voie et aussi en 1953 par Hégly lors de travaux du gazoduc.

Villeneuve est un village créé en 1125 sur décision de l'abbaye d'Hautvillers possesseur des terres depuis 1093, dans le but d'y installer des serfs affranchis.

Par décret du , la commune est détachée le de l'arrondissement de Châlons-en-Champagne pour intégrer l'arrondissement d'Épernay[10].

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs de Villeneuve
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1789 1790 Pierre Louis Brisson   Syndic de Villeneuve-lès-Rouffy, secrétaire du Comité révolutionnaire cantonal, laboureur
1791 1793 Joachim Brunet   Officier Public de Villeneuve-lès-Rouffy, laboureur
1793 10.1794 Claude Bonnet   Maire de Villeneuve-lès-Rouffy, laboureur
10.1794 03.1795 Pierre Cellier   Agent Municipal de Villeneuve-lès-Rouffy, charron
15.04.1795 1798 Jean Baptiste Fourny   Maire de Villeneuve-lès-Rouffy, manouvrier
1798 12.1807 Pierre Louis Brisson   Maire de Villeneuve-lès-Rouffy, laboureur, 2e mandat
01.1808 04.1815 Joseph Barthélemy Billion   Maire de Villeneuve-lès-Rouffy, laboureur
05.1815 12.1825 Pierre Louis Brisson   Maire de Villeneuve-lès-Rouffy, laboureur, 3e mandat
03.01.1826 09.01.1835 Jean Louis Gérard   Maire de Villeneuve-lès-Rouffy, cultivateur
09.01.1835 07.10.1843 Joseph Vigneron   Maire de Villeneuve-lès-Rouffy, militaire en retraite, puis soldat-laboureur. Légion d'Honneur (01-10-1807). Médaillé de Sainte-Hélène (1858)
07.10.1843 10.08.1848 César Auguste Brisson   Maire de Villeneuve-lès-Rouffy, laboureur
10.08.1848 05.02.1859 Pierre Gérard   Maire de Villeneuve-lès-Rouffy, cultivateur
05.02.1859 10.06.1866 Louis Memmie Bonnet   Maire de Villeneuve-Renneville, cultivateur
10.06.1866 18.05.1871 Victor Gustave Maurice   Maire, cultivateur
18.05.1871 22.10.1875 (démission) Eugène Cléophas Charpentier   Maire, meunier
05.12.1875 24.04.1881 Onésime Gérard   Maire, cultivateur
24.04.1881 18.05.1884 Eugène Cléophas Charpentier   Maire, meunier
18.05.1884 14.10.1911 (décès) Onésime Gérard   Maire, cultivateur
14.10.1911 19.05.1912 néant   vacance marquée par 3 élections et 3 refus
19.05.1912 29.07.1923 (démission) René Edmond Diart-Jacquemart   Maire, cultivateur
29.07.1923 17.05.1925 Georges Bodovillé   Maire, cultivateur
17.05.1925 25.07.1937 (décès) Théodore Ginat   Maire, cultivateur
04.09.1937 28.08.1947 (décès) Arthur Billion   Maire, cultivateur
31.10.1947 09.05.1953 Edmond Patillet   Maire, maraîcher-cultivateur
13.05.1953 11.03.1971 (décès) Georges Gérard   Maire, agriculteur
28.03.1971 19.03.1983 Robert Lefèvre DVG Maire de Villeneuve-Renneville-Chevigny, agriculteur
19.03.1983 06.1995 Daniel Bodovillé   Maire de Villeneuve-Renneville-Chevigny, professeur
06.1995 03.2001 Denis Bracquemart   Maire de Villeneuve-Renneville-Chevigny, agriculteur
03.2001 03.2008 Françoise Matrat   Maire de Villeneuve-Renneville-Chevigny, agricultrice
2008[11] En cours Damien Grzeszczak   Réélu

DémographieModifier

Villeneuve-Renneville-ChevignyModifier

Recensement de Villeneuve-Renneville-Chevigny de 1664 à 1999.

Les chiffres prennent en compte les absorptions par Villeneuve-lès-Rouffy; de Renneville, à partir de 1858 puis de Chevigny, à partir de 1865.
NB : de 1664 à 1774 sous l'Ancien Régime le recensement était exprimé en « feux » qui correspond à une famille moyenne de 5 personnes.

1664 1690 1709 1713 1720 1725 1726 1773
12 feux = 60 17 feux = 85 10 feux = 50 15 feux = 75 17 feux = 85 20 feux = 100 18 feux = 90 22 feux = 110
1774 1791 1793 An II An IV An VIII An XII 1806
22 feux = 110 111 90 100 66 96 100 104
  • Détail du recensement de 1872 :

Villeneuve (Chef-lieu): 45 maisons, 50 ménages, 160 individus.
Chevigny (Hameau): 22 maisons, 23 ménages, 76 individus.
Renneville (Hameau) : 13 maisons, 13 ménages, 48 individus.
Soit pour l'ensemble de la commune : 80 maisons, 86 ménages, 284 individus (Population agglomérée 150 habitants et population éparse 124 habitants).


L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[12]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[13].

En 2019, la commune comptait 323 habitants[Note 3], en augmentation de 3,53 % par rapport à 2013 (Marne : −0,55 %, France hors Mayotte : +2,17 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
9096104127116136156165163
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
153210286284277274284270287
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
280271262273280292277245239
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
238259246284300297300301311
2015 2019 - - - - - - -
312323-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[14] puis Insee à partir de 2006[15].)
Histogramme de l'évolution démographique

RennevilleModifier

Recensement de Renneville de 1664 à 1856, avant son absorption par Villeneuve les Rouffy
NB : de 1664 à 1774 sous l'Ancien Régime le recensement était exprimé en « feux » qui correspond à une famille moyenne de 5 personnes.

La commune de Renneville est supprimée et réunie à la commune de Villeneuve les Rouffy sous le nom de Villeneuve-Renneville par décret des et (B.L. N°11, 1858).

1664 1690 1709 1713 1720 1725 1726 1773
25 feux = 125 26 feux = 130 25 feux = 125 20 feux = 100 17 feux = 85 19 feux = 95 16 feux = 80 15 feux = 75
1774 1791 1793 An II An IV An VIII An XII 1806
(1) 50 73 67 44 48 50 43
1820 1826 1831 1836 1841 1846 1851 1856
51 58 61 52 52 58 57 59

(1): Dénombré avec Vouzy

Liste des maires successifs de Renneville
Période Identité Étiquette Qualité
1789 1793 Claude Gentil   Syndic puis Officier Public, fermier-laboureur
1793 octobre 1794 Claude Henaut   Agent Municipal, meunier
26 octobre 1794 mars 1795 Jacques Lefèvre   Agent Municipal, laboureur
mars 1795 avril 1798 Claude-Etienne de Brie   Maire, jardinier
29 avril 1798 1800 Jean-Baptiste Braux   Maire, laboureur
1800 23 novembre 1807 (décès) Claude Gentil   Maire, fermier-laboureur
1807 mars 1814 Pierre-Jérôme Aubelin de Renneville   Maire, Chevalier, dernier seigneur noble de Renneville
avril 1814 mars 1815 Prosper Brouard   Maire, fermier
mars 1815 1818 Pierre-Jacques Laurent   Maire, jardinier
1818 septembre 1819 (démission) François Grognot   Maire
20 septembre 1819 06 janvier 1827 (démission) Jean-Baptiste Caquet   Maire, fermier-cultivateur
06 janvier 1827 09 février 1831 (décès) Jean-Nicolas Coulmier   Maire, laboureur
02 novembre 1831 04 juin 1844 (décès) André Naulet   Maire, jardinier-laboureur
03 septembre 1844 31 décembre 1854 Xavier-Benoni Lefèvre   dernier Maire de Renneville, laboureur

ChevignyModifier

Recensement de Chevigny de 1664 à 1861, avant son absorption par Villeneuve-Renneville
NB : de 1664 à 1774 sous l'Ancien Régime le recensement était exprimé en « feux » qui correspond à une famille moyenne de 5 personnes.

La commune de Chevigny est supprimée et rattachée à la commune de Villeneuve-Renneville sous le nom de Villeneuve-Renneville-Chevigny par décret des et (B.L. N°26, 1865).

1664 1690 1709 1713 1720 1725 1726 1773
7 feux = 35 16 feux = 80 11 feux = 55 6 feux = 30 8 feux = 40 10 feux = 50 10 feux = 50 15 feux = 75
1774 1791 1793 An II An IV An VIII An XII 1806
(2) 57 67 57 28 56 56 72
1820 1826 1831 1836 1841 1846 1851 1856 1861
83 88 93 102 110 95 89 80 75

(2) : Dénombré avec Voipreux

Liste des maires successifs de Chevigny
Période Identité Étiquette Qualité
1789 1790 Claude Laurent Bonnet   Syndic, laboureur, maître d'école
janvier 1791 janvier 1793 Etienne Gentil   Agent Municipal puis Maire, tisserand et laboureur
janvier 1793 février 1794 Claude Laurent Bonnet   Syndic, laboureur, maître d'école
février 1794 1798 Etienne Gentil   Maire, tisserand et laboureur
1798 décembre 1807 Claude Laurent Bonnet   Maire, laboureur
janvier 1808 septembre 1812 Jean Baptiste Guillaume aîné   Maire, cultivateur
septembre 1812 décembre 1845 Jacques Guillaume   Maire, cultivateur
janvier 1846 novembre 1856 Jean Baptiste Jeannin   Maire, laboureur
novembre 1856 mai 1860 Jean Baptiste Bonnet   Maire, laboureur
août 1860 décembre 1865 Jean Baptiste Jeannin   dernier maire de Chevigny avant la fusion

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Église Sain- Memmie de Villeneuve (XIIe siècle). La nef sud a été rénovée en 1877.
  • Cimetière gaulois
  • Aire de service pour camping-cars
  • Producteurs de Champagne
  • Il y avait anciennement une église à Renneville mais elle fut détruite en 1981 par le conseil municipal. Il y en avait également une à Chevigny.
  • Il y a un terrain de football appartenant à Villeneuve.

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2022, millésimée 2019, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2021, date de référence statistique : 1er janvier 2019.

RéférencesModifier

  1. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  2. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  3. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  4. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le ).
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  6. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le )
  7. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le ). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.
  8. B.L. N°11, 1858.
  9. B.L. N°26, 1865.
  10. Décret no 2017-453 du 29 mars 2017 portant suppression de l'arrondissement de Sainte-Menehould (département de la Marne), publié au JORF du .
  11. Liste des maires au 1er août 2008, site de la préfecture de la Marne, consulté le 22 décembre 2008
  12. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  13. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  15. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018 et 2019.