Ouvrir le menu principal
La Villa de Licinius
La villa de Licinius.JPG
Villa de Licinius (intérieur du musée)
Informations générales
Type
ancienne villa (Archéologie)
Ouverture
2008
Visiteurs par an
~ 2500 (en 2018)
Site web
Collections
Collections
pièces gallo-romaines
Bâtiment
Article dédié
Villa de Licinius
Localisation
Pays
Commune
Adresse
1, rue de Bourbourey - 38500 Clonas sur Varèze
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Isère
voir sur la carte d’Isère
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

La villa de Licinius ou musée de la villa de Licinius est un espace d'exposition situé au cœur du village de Clonas-sur-Varèze en Isère, correspondant aux vestiges d'un site antique, datant de l'époque gallo-romaine, autour du IIe siècle ap. J.-C.

Le site permet, de découvrir, entre autres vestiges, une mosaïque polychrome de plus de 67 m2 représentant le Dieu Océan et qui ornait le sol de la salle de réception de cette grande villa romaine[1]

Sommaire

Situation et descriptionModifier

Ce site et son espace d'exposition sont situés à Clonas-sur-Varèze, commune du département de l'Isère, en région Auvergne-Rhône-Alpes, à quelques kilomètres au sud de l'agglomération viennoise.

On peut accéder à ce site en voiture en empruntant l'autoroute A7 depuis Vienne-sud (au nord) ou Chanas (au sud).

Le lieu est accessible en transport en commun grâce à la ligne A des transports du Pays Roussillonnais[2].

Très proche du centre d'un village aux rues assez étroites, de son église et de sa mairie, le musée est accessible à pied. Il se présente sous la forme d'un bâtiment entouré par un mur d'enceinte protégeant le domaine.

Le site de La Villa de Licinius abrite en particulier un pavement qui décorait durant l'époque romaine le sol du triclinium de la villa d'un patricien dénommé villa d’un certain Licinius.

Le jardin d’inspiration romaine qui entoure l'emplacement de l'ancienne villa est orienté plein ouest et permet permet de découvrir les plantes associées aux différents dieux de l’Olympe durant cette période[3].

HistoireModifier

Découverte à la suite de travaux en 1996, la mosaïque du dieu Océan, pièce notable du site et de son musée date du IIe siècle après J.-C.

Cette découverte a entraîné la création de l'association « Janus » qui a aussitôt entrepris la sauvegarde du site. la découverte d'une inscription gravée sur un tombeau, située près de cette mosaïque permit de connaître le nom de son propriétaire dénommé Licinius[4].

Le travail de restauration de cet ouvrage gallo-romain, comprenant la mosaïque et les vestiges archéologiques, a été rapidement entrepris (en association avec de nombreux partenaires dont le conseil Général de l'Isère, la Région Rhône-Alpes et le service régional de l'archéologie, du Musée dauphinois, puis, en 2008, un musée s'est organisé autour de ce patrimoine historique pouvant accueillant également diverses expositions et des concerts[5],[6]

Notes et référencesModifier

  1. « La Villa de Licinius », sur isere-patrimoine.fr (consulté le 16 mai 2019)
  2. Site des TPR, page de présentation de la ligne A, consulté le 16 mai 2019
  3. « Plaquette de la journées du patrimoine 2016 », sur ccpaysroussillonnais.fr, (consulté le 16 mai 2019)
  4. « La Villa de Licinius », sur isere-tourisme.com (consulté le 16 mai 2019)
  5. Maud Lamassiaude, « Villa Licinius : la mosaïque du IIe siècle fête les 10 ans de son musée », sur lessor38.fr, (consulté le 16 mai 2019)
  6. « La villa de Licinius », sur clonas-janus.fr (consulté le 16 mai 2019)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier