Vilayet de l'Archipel

Vilayet de l'Archipel
(ota) ولايت جزائر بحر سفيد

18671913

Description de cette image, également commentée ci-après
Carte de la Province en 1880 au sein de l'Empire ottoman.
Informations générales
Statut Vilayet
Capitale Çanakkale
Langue(s) Turc
Histoire et événements
1878 Perte de Chypre
1912 Traité de Lausanne

Entités précédentes :

Le vilayet de l'Archipel (en turc ottoman : ولايت جزائر بحر سفيد), est une ancienne province ottomane qui a existé de 1867 à 1912-1913. Elle comprenait les îles de l'est de la mer Egée, les forteresses des Dardanelles et, pendant une courte période, l'île de Chypre.

HistoireModifier

 
Vilayet de l'Archipel en 1890

La province est établie en 1867 pendant les réformes du tanzimat : elle remplace l'eyalet ou pachalik de l'Archipel qui existait depuis 1533. Elle comprend plusieurs subdivisions (sandjaks):

Le sandjak de Suğla (Izmir), ancien siège du pachalik de l'Archipel, est rattaché au vilayet d'Aydin en Anatolie. L'île de Chypre forme un sandjak du vilayet de l'Archipel de 1868 à 1870, puis redevient un mutasarrifat séparé dépendant directement de la Sublime Porte avant de devenir le protectorat britannique de Chypre en 1878.

Les défaites ottomanes dans la guerre italo-turque de 1911 et la guerre balkanique de 1911-1912-1913 entraînent la perte de Rhodes et du Dodécanèse, cédés au royaume d'Italie, et des autres îles de l’Égée orientale, cédées à la Grèce. Le vilayet de l'Archipel est alors supprimé, l'Empire ottoman ne conserve que les îles d'Imbros (Gökçeada) et Ténédos (Bozcaada).

GouverneursModifier

 
Abdullah Galib Paşa, gouverneur de l'Archipel (1885-1886) puis de Salonique (1886-1891)
 
Costumes musulmans de Rhodes. Pavillon ottoman de l'exposition universelle de Vienne, Pascal Sebah, 1873

Voir aussiModifier

Sources et bibliographieModifier