Vilayet de Mossoul

ancienne division administrative de l'Empire Ottoman
Vilâyet-je Musul
(ota) ولايت موصل

1878–1918

Drapeau
Baghdad Vilayet
Blason
Kingdom of Kurdistan
Description de cette image, également commentée ci-après
Vilayet de Mossoul en 1897.
Informations générales
Statut Vilayet de l'Empire Ottoman
Capitale Mossoul
Démographie
Population (1897[1]) 475 415 hab.
Histoire et événements
1878 Établissement
1918 Armistice de Moudros

Entités suivantes :

Le vilayet de Mossoul (en turc ottoman : ولايت موصل, Vilâyet-i Musul) était une division administrative de premier niveau de l'Empire ottoman. Il a été créé à partir des sandjaks du nord de vilayet de Bagdad en 1878[2].

Après la première guerre mondiale et la dislocation de l’empire ottoman, le vilayet de Mossoul est convoité par la Turquie et le Royaume-Uni, notamment pour ses richesses pétrolières. La société des nations, chargée d'arbitrer le conflit, met sur pied une commission d’enquête qui parvient à la conclusion que la population souhaite la création d'un État kurde indépendant. La SDN décide néanmoins de satisfaire les revendications britanniques et annonce, en , la rattachement de la province de Mossoul à l'Irak, pays placé sous la tutelle de Londres[3].

En contrepartie de leur soutien à cette annexion, les États-Unis et la France, reçurent chacun 23,75 % des actions de la compagnie Iraq Petroleum. La SDN promis par ailleurs la création d'une administration autonome kurde, mais cette promesse ne fut jamais honorée et les révoltes visant à exiger son respect furent écrasées par l'aviation britannique[3].

Notes et référencesModifier

  1. Mutlu, Servet.
  2. (en)   « Bagdad (vilayet) », dans Encyclopædia Britannica, [détail des éditions]
  3. a et b Kendal Nezan, « Les dures leçons de l'histoire », Manière de Voir,‎