Viktoriya Zeynep Güneş

nageuse ukrainienne puis turque

Viktoriya Zeynep Güneş, auparavant Viktoriya Solntseva (en ukrainien : Вікторія Солнцева ; née le à Poltava) est une nageuse ukrainienne naturalisée turque en 2014. Elle détient le record du monde junior du 200 m brasse.

Viktoriya Zeynep Güneş
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (23 ans)
PoltavaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Université d'Özyeğin
MEF University (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Taille
1,85 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Sport
Entraîneur
Irina Urbanovich (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

CarrièreModifier

Viktoria Solntseva participe à ses premières compétitions en 2009-2010, pour son club de Poltava.

Sa première compétition internationale se déroule à St-Pétersbourg, en , lors d'un meeting en bassin de 25 m. À 14 ans, elle est déjà spécialiste de la brasse, et se qualifie en finale du 50 m brasse où elle prend la septième place. Elle est éliminé en séries du 100 m et 200 m brasse.

En , elle participe à un meeting junior européen, à Kiev. Elle s'impose sur 50 m (RP en 31 s 54), 100 m et 200 m brasse (RP en 2 min 26 s 93, record du meeting). Ces performances sont prometteuses pour l'avenir mais ne sont pas encore extraordinaires.

En , elle bat de nouveau ses records sur 50 m (31 s 53) et 200 m brasse [2 min 24 s 88) lors d'un meeting en Ukraine. Cette performance la place dans le top 5 européen senior, à seulement 14 ans.

En , elle se rend à Canet-en-Roussillon pour le Mare Nostrum. Elle bat son record sur 100 m brasse en 1 min 7 s 51, seulement devancée par Rikke Moller Pedersen, qui allait battre un record du monde deux mois plus tard. Elle prend également la troisième place du 200 m brasse. Un mois plus tard, en juillet, elle participe à ses premiers championnats d'Europe juniors de natation 2013, à Poznan. Elle s'impose dans un excellent temps sur 50 m brasse (30 s 83, top 10 européen et record des championnats) et 200 m brasse. Elle prend la deuxième place du 100 m brasse, derrière l'ultra-précoce Rūta Meilutytė, déjà championne olympique et bientôt recordwoman du monde.

Début , ayant décroché sa qualification pour les championnats du monde de natation 2013 à Barcelone, elle participe à sa première compétition mondiale. Elle prend la sixième place de la finale du 100 m brasse (1 min 6 s 61, record personnel) et la cinquième du 200 m brasse (2 min 23 s 01). Elle fait donc déjà partie des meilleures nageuses du monde.

Elle se rend peu de temps après à Eindhoven, pour la coupe du monde de natation de la FINA (bassin de 25 m). Elle est éliminée en série du 50 m brasse (31 s 07) et du 100 m brasse (1 min 7 s 54), en nageant bien en deçà de son niveau de Barcelone (on nage plus vite en petit bassi qu'en grand), mais prend la quatrième place de la finale du 200 m brasse (2 min 19 s 50, record personnel), confirmant son affinité avec cette distance.

Viktoria Solntseva se rend en à Dubaï, pour participer aux championnats du monde juniors de natation 2013. Elle y prend trois médailles : argent sur 50 m brasse, bronze sur 100 m brasse et or (avec quatre secondes d'avance) sur 200 m brasse.

En , elle émigre avec sa famille à Istanbul, fuyant le conflit en Crimée. Elle est naturalisée turque la même année.

Elle s'inscrit au club de natation d'Istanbul, où elle s'entraîne avant de se rendre à Doha, en pour les championnats du monde de natation en petit bassin 2014. Le manque d'entraînement et de stabilité lui ont fait perdre son niveau : elle n'atteint la finale sur aucune de ses courses.

Après plusieurs courses en début d'année (Malaga,Moscou,Rome,Vichy) dans lesquelles elle retrouve peu à peu son niveau (record personnel sur 200 m brasse en 2 min 22 s 50) et progresse énormément sur 200 m 4 nages, elle se rend à Kazan en pour ses deuxièmes championnats du monde de natation 2015. Elle atteint les demi-finales du 200 m brasse et du 200 m 4 nages (RP en 2 min 11 s 46) mais est éliminé en séries du 50 et du 100 m brasse. Elle est très proche de son niveau de 2013 à la fin de ces championnats.


Liens externesModifier