Ouvrir le menu principal

Vieux-Ruffec

commune française du département de la Charente

Vieux-Ruffec
Vieux-Ruffec
L'église Notre-Dame.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente
Arrondissement Confolens
Canton Charente-Bonnieure
Intercommunalité Communauté de communes de Charente Limousine
Maire
Mandat
Roland Barrier
2014-2020
Code postal 16350
Code commune 16404
Démographie
Gentilé Vieux-Ruffécois
Population
municipale
106 hab. (2016 en diminution de 9,4 % par rapport à 2011)
Densité 8,3 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 00′ 37″ nord, 0° 23′ 20″ est
Altitude Min. 120 m
Max. 216 m
Superficie 12,75 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Charente

Voir sur la carte administrative de la Charente
City locator 14.svg
Vieux-Ruffec

Géolocalisation sur la carte : Charente

Voir sur la carte topographique de la Charente
City locator 14.svg
Vieux-Ruffec

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vieux-Ruffec

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vieux-Ruffec

Vieux-Ruffec est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de la Charente (région Nouvelle-Aquitaine).

Ses habitants sont les Vieux-Ruffécois et les Vieux-Ruffécoises[1].

GéographieModifier

Localisation et accèsModifier

Vieux-Ruffec est une commune du Nord-Charente située à 3 km au nord-ouest de Champagne-Mouton et 44 km au nord d'Angoulême.

Malgré son nom, Vieux-Ruffec est situé à 15 km à l'est de Ruffec. Toutefois, la commune fait partie du canton de Ruffec où elle est à l'extrémité orientale.

Le bourg de Vieux-Ruffec est aussi à 14 km au nord de Saint-Claud, et 22 km à l'ouest de Confolens, sa sous-préfecture, et 64 km au sud de Poitiers[2].

À l'écart des grandes voies de circulation, la commune est traversée par la D 176 qui la relie à Champagne au sud (pour les directions de Confolens et Angoulême), et la D 177 en direction de Civray au nord et de Ruffec par Nanteuil-en-Vallée vers l'ouest[3].

Hameaux et lieux-ditsModifier

Le bourg ne se réduit qu'à la mairie et l'église un peu à l'écart. On trouve quelques hameaux : la Loge, les Touches au nord, Fontbaillant et Peument au sud, ainsi que de nombreuses fermes[3].

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes de Vieux-Ruffec
Le Bouchage Benest
 
Nanteuil-en-Vallée Champagne-Mouton

Géologie et reliefModifier

Géologiquement, la commune occupe un sol calcaire du Jurassique du Bassin aquitain, recouvert de dépôts détritiques argilo-siliceux du Tertiaire en provenance du Massif central[4],[5],[6].

Article connexe : Géologie de la Charente.

Le relief de la commune est celui d'un plateau assez ondulé et boisé, d'une altitude moyenne de 170 m. Le point culminant de la commune est à une altitude de 216 m, situé dans le bois des Souchauds à l'ouest (borne IGN, réservoir et pylône de transmission radio). Le point le plus bas est à 120 m, situé sur la limite sud au bord de l'Or. Le bourg est à 145 m d'altitude[3].

HydrographieModifier

L'Or, affluent de l'Argent pour donner l'Argentor, affluent de la Charente en rive gauche, passe au sud de la commune.

Un petit ruisseau naît au pied du bourg près de l'église, coule vers le sud où il se jette dans l'Or après un parcours de 0,7 km.

La nature karstique du sol fait qu'aucun autre cours d'eau ne traverse la commune, mais on trouve de nombreux puits. Une source captée près du bourg alimente le réservoir communal.

ClimatModifier

Comme dans les trois quarts sud et ouest du département, le climat est océanique aquitain, légèrement dégradé au nord du département.

Article connexe : Climat de la Charente.

ToponymieModifier

Le nom de Vieux-Ruffec est attesté sous une forme médiévale latinisée mais non datée précisément : Veteri Ruffiaco[7].

Il a pour origine le latin vetulus (ou vetus), « vieux », associé au nom d'une localité voisine, en l'occurrence Ruffec[8].

HistoireModifier

Au Moyen Âge, l'église de Vieux-Ruffec était le siège d'un prieuré dépendant de l'abbaye de Nanteuil.

Le logis de la Simonnie, qui s'élève au sommet du coteau dominant l'église, a appartenu à la famille Fouquet[9].

Les seigneurs de La Martinière (ou Martinerie) sont attestés depuis le XVIe siècle, époque où ils étaient protestants[10].

AdministrationModifier

 
La mairie
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
depuis 2001 En cours Roland Barrier SE Exploitant agricole

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[11]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[12].

En 2016, la commune comptait 106 habitants[Note 1], en diminution de 9,4 % par rapport à 2011 (Charente : +0,17 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1841 1846 1851 1856
372415347299421365404421391
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
445379294322329345369325295
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
309278249224212220194186181
1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015 2016
136132111859898116107106
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[13] puis Insee à partir de 2006[14].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Pyramide des âgesModifier

Pyramide des âges à Vieux-Ruffec en 2007 en pourcentage[15].
HommesClasse d’âgeFemmes
7,0 
90  ans ou +
1,8 
9,3 
75 à 89 ans
10,9 
14,0 
60 à 74 ans
20,0 
18,6 
45 à 59 ans
18,2 
30,2 
30 à 44 ans
14,5 
4,7 
15 à 29 ans
12,7 
16,3 
0 à 14 ans
21,8 
Pyramide des âges du département de la 'Charente en 2007 en pourcentage[16].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,5 
90  ans ou +
1,6 
8,2 
75 à 89 ans
11,8 
15,2 
60 à 74 ans
15,8 
22,3 
45 à 59 ans
21,5 
20,0 
30 à 44 ans
19,2 
16,7 
15 à 29 ans
14,7 
17,1 
0 à 14 ans
15,4 

ÉconomieModifier

Deux fours à chaux du XIXe siècle sont le signe de cette activité.

Équipements, services et vie localeModifier

 
La salle des fêtes, près de la mairie

Lieux et monumentsModifier

Patrimoine religieuxModifier

 
L'église Notre-Dame

L'église paroissiale Notre-Dame, ancien prieuré, dépendait de l'abbaye bénédictine de Nanteuil-en-Vallée et a été construite au XIIe siècle. Son chevet a été refait au XVe siècle[17]. Elle contient une statue d'une Vierge à l'enfant sculptée du XIVe siècle d'une grande qualité, mais dont il manque les têtes, inscrite monument historique au titre objet depuis 2002[18].

Patrimoine civilModifier

Des fermes et des maisons construites du XVe au XVIIIe siècle, deux manoirs (appelés logis dans la région) et un lavoir forment le patrimoine de Vieux-Ruffec.

Personnalités liées à la communeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Site habitants.fr, « Les gentilés de Charente », (consulté le 22 août 2015)
  2. Distances orthodromiques prises sous ACME Mapper
  3. a b et c Carte IGN sous Géoportail
  4. Carte du BRGM sous Géoportail
  5. Visualisateur Infoterre, site du BRGM
  6. [PDF] BRGM, « Notice de la feuille de Confolens », sur Infoterre, (consulté le 3 novembre 2011)
  7. Jean Nanglard, Pouillé historique du diocèse d'Angoulême, t. III, Angoulême, imprimerie Despujols, , 582 p., p. 248
  8. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Librairie Guénégaud, (1re éd. 1963), 738 p. (ISBN 2-85023-076-6), p. 712.
  9. Jules Martin-Buchey, Géographie historique et communale de la Charente, édité par l'auteur, Châteauneuf, 1914-1917 (réimpr. Bruno Sépulchre, Paris, 1984), 422 p., p. 402
  10. « La Martinerie », notice no IA16001317, base Mérimée, ministère français de la Culture
  11. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  12. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  13. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  14. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  15. « Evolution et structure de la population à Vieux-Ruffec en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 6 août 2010)
  16. « Résultats du recensement de la population de la Charente en 2007 » [archive du ], sur le site de l'Insee (consulté le 6 août 2010)
  17. « Prieuré Notre-Dame », notice no IA16001261, base Mérimée, ministère français de la Culture
  18. « Vierge à l'enfant », notice no PM16000675, base Palissy, ministère français de la Culture

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Dujardin V., Moinot É., Ourry Y. (2007) - Le Confolentais, entre Poitou, Charente et Limousin, Images du patrimoine, n° 243, Geste éditions, 2007.

Liens externesModifier