Ouvrir le menu principal

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vierge au chardonneret (homonymie).

La Vierge au chardonneret est un thème récurrent de l'iconographie chrétienne, apparu dans la statuaire gothique française au XIIIe siècle[1], et qui a connu une immense fortune dans la peinture italienne du Trecento et de la Renaissance.

Sa représentation la plus fréquente constitue en une variation du motif traditionnel de la Vierge à l'Enfant : Jésus, assis sur les genoux de Marie, tient dans une de ses mains un chardonneret élégant (Carduelis carduelis), reconnaissable à ses joues et au sommet de son crâne rouge écarlate.

Le chardonneret annonce généralement de façon symbolique le sacrifice à venir du Christ lors de la Passion[2] : le chardon épineux dont il se nourrit, et qui se lit de façon transparente dans son nom — du moins en latin, en italien (cardellino) et en français — évoque en effet la Couronne d'épines, alors que les taches rouges de sa tête renvoient au sang versé.

Pas moins de 486 œuvres de dévotion, de 254 artistes différents, dont 214 italiens[3], sont connues pour avoir repris ce motif. La plus célèbre d'entre elles est vraisemblablement La Vierge au chardonneret de Raphaël (Florence, Musée des Offices), dont la restauration a été achevée en 2008.

Liste d'œuvres du sujetModifier

Dans la statuaire françaiseModifier

Le thème de la Vierge au chardonneret proviendrait de la sculpture gothique française.

Titre Année Dimensions (cm) Technique Lieu de conservation Ville Pays Illus.
Vierge à l'Enfant avec un chardonneret 1re moitié du XIVe siècle 158,75 × 42,54 × 32,38 sculpture sur calcaire avec traces de polychromie Musée d'art du comté de Los Angeles Los Angeles États-Unis  
Vierge de Cernay-lès-Reims[4] vers 1350 sculpture sur marbre Metropolitan Museum of Art, The Cloisters Museum New York États-Unis  
Vierge à l'Enfant trônant, atelier de « Kremsmunster » dernier tiers du XIVe siècle 17,20 × 6,40 sculpture sur ivoire d'éléphant, traces de polychromie Musée du Louvre Paris France  
Vierge à l'Enfant tenant un oiseau[5] XIVe siècle hauteur 60 statue sur calcaire Chapelle Notre-Dame du Chardonneret de Thiélouze Uzemain France
Vierge à l'Enfant[6],[7] fin XVe siècle-début XVIe siècle hauteur 132 sculpture sur pierre église paroissiale Notre-Dame Dampierre-Saint-Nicolas France

Dans la peinture italienne du TrecentoModifier

Le thème s'implante ensuite dans la peinture italienne du Trecento.

Artiste Titre Année Dimensions (cm) Technique Lieu de conservation Ville Pays Illus.
Ambrogio Lorenzetti Vierge à l'Enfant tenant un chardonneret vers 1340 Pinacothèque nationale Sienne Italie  
Arnau Bassa (entourage) Triptyque de la Vierge à l'Enfant vers 1340-1348 126,8 × 184,9 tempera et or sur panneau de bois Walters Art Museum Baltimore États-Unis  
Bernardo Daddi Madonna delle Grazie 1347 tempera et or sur panneau de bois Église d'Orsanmichele Florence Italie  
Barnaba da Modena (atelier) Triptyque de la Vierge et l’Enfant avec saint Jean-Baptiste et saint Michel[8] vers 1370 98 × 130 tempera et or sur panneau de peuplier Musée du Petit Palais Avignon France
Taddeo Gaddi La Vierge et l'Enfant[9] vers 1345 90 x 37 tempera et fond d'or sur panneau de peuplier Musée du Petit Palais Avignon France
Cecco di Pietro Vierge à l'enfant jouant avec un chardonneret et tenant un épi de millet 1379 105 × 58 tempera sur panneau Statens Museum for Kunst Copenhague Danemark  
Tommaso del Mazza La Vierge et l'Enfant entourés de huit anges[10] vers 1386 85 × 61 tempera et fond d'or sur bois de peuplier Musée du Petit Palais Avignon France
Taddeo di Bartolo Vierge de l'humilité (avec chardonneret) vers 1405 Lindenau-Museum (en) Altenburg Allemagne  
Taddeo di Bartolo Vierge à l'Enfant et chardonneret[11] Oratoire de la Compagnie de Sainte Catherine de la nuit Sienne Italie
Taddeo di Bartolo Vierge à l'Enfant[11] vers 1410 Philbrook Museum of Art (en) Tulsa États-Unis  
Gherardo Starnina Vierge à l'Enfant avec les Anges musiciens vers 1410 87,6 × 50,2 tempera et or sur panneau de bois The J. Paul Getty Museum Los Angeles États-Unis  

En Europe centraleModifier

Il se répand sur le territoire de l’Europe centrale.

Titre Année Dimensions (cm) Technique Lieu de conservation Ville Pays Illus.
Madone de Viven (de Veveří)[12] avant 1350 Couvent Sainte-Agnès, Galerie Nationale Prague République tchèque
Madone de Strahov[13],[14] vers 1340 94 × 84 tempera et dorure sur panneau d'érable Pinacothèque du Monastère de Strahov Prague République tchèque
Madone de Zbraslav vers 1350 89 × 60 Couvent Sainte-Agnès, Galerie Nationale Prague République tchèque  
Madone du Most (Mostecká madona)[15] avant 1350 Couvent Saint-Agnès, Galerie Nationale Prague République tchèque
Vierge à l’Enfant, dite Madone au chardonneret[16] vers 1450 67 × 57,5 détrempe sur bois, dorure et pierres semi-précieuses Église paroissiale de la Très Sainte Vierge Dębe (près de Kalisz) Pologne
Madone dite de Rome vers 1450-1460 Couvent Saint-Agnès, Galerie Nationale Prague République tchèque  

Dans la peinture germanique, du gothique international à la RenaissanceModifier

Les représentations d'oiseaux accompagnent les Vierges au jardin clos dans la peinture germanique. Le chardonneret est alors accompagné d'autres espèces.

Artiste Titre Année Technique Dimensions (cm) Musée Ville Pays Illus.
Maître du Jardin de Paradis de Francfort Le Jardin de Paradis de Francfort vers 1410 technique mixte sur bois 26,3 × 33,4 Städel Francfort-sur-le-Main Allemagne  
Maître du Jardin de Paradis de Francfort La Madone aux fraisiers vers 1420 tempera sur panneau de bois 145,5 × 87 Kunstmuseum Solothurn Soleure Suisse  
Martin Schongauer La Vierge au buisson de roses 1473 huile et feuille d'or sur bois 200 × 115 Église des Dominicains Colmar France  
Albrecht Dürer La Madone au chardonneret[17] 1506 huile sur toile 91 × 76 Gemäldegalerie (SMPK) Berlin Allemagne

Dans la peinture italienne du gothique tardif et de la RenaissanceModifier

Artiste Titre Année Dimensions (cm) Technique Musée Ville Pays Illus.
Biagio di Antonio Tucci Vierge à l'Enfant avec anges et saints[18] 1re moitié du XVe siècle Musée de l'Ermitage Saint-Pétersbourg Russie
Pseudo Pier Francesco Fiorentino Vierge à l'Enfant avec un chardonneret[19] 2e moitié du XVe siècle 68 × 50 tempera sur panneau de bois collection privée  
Francesco d'Antonio da Viterbo Madonna del cardellino[20] Museo Civico Viterbe Italie
Anonyme Vierge à l'Enfant avec un chardonneret vers 1450 77 × 51 tempera sur panneau de bois collection privée  
Fra Filippo Lippi Adoration avec saint Jean-Baptiste enfant et saint Bernard[21] vers 1459 129,5 × 118,5 Gemäldegalerie Berlin Allemagne
Maître de la Nativité de Castello La Vierge et l'Enfant au chardonneret[22] vers 1455-1460 79,5 × 50.7 peinture à l'huile, ou tempera sur panneau de peuplier Musée du Louvre Paris France
Maître de la Nativité de Castello La Vierge et l'Enfant[23] vers 1460 58,5 × 37 détrempe et or sur panneau de bois Musée des Beaux-Arts Montréal Canada
Maître de la Nativité de Castello (attribué à) La Vierge et l'Enfant au chardonneret deuxième moitié du XVe siècle 61 × 44,7 détrempe et or sur panneau de bois Musée de Tessé Le Mans France  
Liberale da Verona Madonna del cardellino[24] 2e moitié du XVe siècle panneau Musée de Castelvecchio Vérone Italie  
Piero della Francesca La Nativité[25] vers 1460-1475 124 × 123 tempera et or sur bois National Gallery Londres Royaume-Uni
Le Pérugin ou Pinturicchio (attribué à) Madonna del cardellino[26] fin du XVe siècle tondo huile sur toile Paroisse Saint Jean Cantiano Italie
Ercole de' Roberti La Vierge et l'Enfant entourés de saints et du bienheureux Pierre Damien[27] 1481 323 × 240 Pinacothèque de Brera Milan Italie  
Carlo Crivelli Vierge à l'Enfant[28] vers 1480 36,5 × 23,5 tempera et or sur bois Metropolitan Museum of Art New York États-Unis  
Giovanni Antonio Boltraffio[29] Madone Litta vers 1490 42 × 33 Détrempe sur bois transposée sur toile Musée de l'Ermitage Saint-Pétersbourg Russie  
Raphaël La Madone Solly entre 1500 et 1504 52 × 38 huile sur bois Gemäldegalerie Berlin Allemagne  
Raphaël Saint Jean-Baptiste, la Sainte Vierge et Jésus Enfant dit La Vierge au chardonneret[30] entre 1505 et 1506 107 × 77 huile sur bois Galerie des Offices Florence Italie  
Alvise Vivarini Vierge adorant l'Enfant Jésus endormi au chardonneret vers 1500 1 Église du Rédempteur Venise Italie
Michel-Ange Tondo Taddei entre 1504 et 1507 106,8 (diamètre) bas-relief en marbre Royal Academy of Arts Londres Royaume-Uni  
Lorenzo Costa Vierge à l'Enfant tenant un chardonneret[31] fin du XVe siècle-début du XVIe siècle 39 × 30,5 huile sur panneau de bois collection privée
Ludovico Brea Polyptyque[32]
Ludovico Brea Polyptyque[33] entre 1520 et 1523 248 × 210 Collégiale Saint-Pierre Six-Fours France
Michele Cavaro Madonna del cardellino[34] entre 1549 et 1567 173 × 120 Basilique Notre-Dame de Bonaria[35] Cagliari Italie

Après la RenaissanceModifier

Artiste Titre Année Dimensions (cm) Technique Musée Ville Pays Illus.
Lorenzo di Credi La Vierge à l'Enfant au chardonneret début du XVIe siècle huile sur toile Kaluga Regional Art Museum Kalouga Russie  
Antonio Begarelli Vierge à l'Enfant et au chardonneret[36] 1re moitié du XVIe siècle terre cuite polychrome Église paroissiale Verica Italie
Federico Barocci La Vierge au chat[37] 1575 112,7 × 92,7 Huile sur toile National Gallery Londres Royaume-Uni
Claude Vignon (entourage de) Vierge et l'Enfant au chardonneret[38] XVIIe siècle 74 × 58 huile sur toile collection particulière
Jacques Stella (attribué à) La Vierge à l'Enfant au chardonneret sur une cerise[39] 1645-1650 82,5 × 66 huile sur toile Localisation inconnue[40]
Francisco de Zurbarán Vierge à l'Enfant avec Saint Jean[41] vers 1658 138,4 × 106 huile sur toile San Diego Museum of Art San Diego États-Unis  
Charles Dauphin Sainte Famille au Chardonneret[42] 3e quart du XVIIe siècle tondo, diamètre 88 huile sur toile Musée des beaux-arts de Nantes Nantes France
Giambattista Tiepolo Madonna del cardellino[43] vers 1767-70 62 × 49,5 huile sur toile National Gallery of Art Washington, D.C. États-Unis  

Voir aussiModifier

  • L'église de la Madonna del Cardellino (Madone au Chardonneret), Borgo San Lorenzo, Italie.
  • Buste de l'Enfant Jésus jouant avec un oiseau, du XIVe siècle.

Notes et référencesModifier

  1. (pl) Michał Walicki, « Z problematyki malarstwa wielkopolskiego połowy XV wieku (1440-1475) », dans Id., Złoty widnokrąg, Varsovie, 1965, p. 73, cité par Anna Maria Migdal, Regina Cœli Les images de la Vierge et le culte des reliques, thèse de doctorat, université Lyon-II, 2010, p. 173
  2. Cartel du Maître de la Nativité de Castello, La Vierge et l'Enfant au chardonneret. Notice no 1202, base Atlas, musée du Louvre
  3. (en) Herbert Friedmann, The symbolic goldfinch, 1946
  4. Autour de l’exposition « Vierges à l’enfant »
  5. Cartel sur le site du Ministère de la Culture
  6. Dampierre-Saint-Nicolas Source : [1]
  7. Cartel sur le site du Ministère de la Culture
  8. Cartel de l'œuvre sur la base joconde
  9. L'œuvre sur la base Joconde
  10. L'œuvre sur la base Joconde
  11. a et b L'œuvre sur le site officiel du musée
  12. Reproduction sur flickr.fr
  13. Reproduction sur le site du cloître de Strahov
  14. (en) Barbara Drake Boehm, Jiri Fajt, Prague : The Crown of Bohemia, 1347-1437, 2005, Yale University Press, p.170-171 (cat. 37) lire en ligne. Page consultée le 25 février 2013
  15. Reproduction sur flickr.fr
  16. Madone au chardonneret
  17. Cartel et reproduction sur le site de l'agence photographique de la RMN
  18. L'œuvre visible sur flickr.com
  19. Pseudo Pier Francesco Fiorentino
  20. Brochure du Museo Civico, p. 27
  21. http://cetadnet.cef.fr/meditation_saint-bernard.html
  22. Notice no 1202, base Atlas, musée du Louvre
  23. « Tableaux récemment acquis par le Musée des Beaux-Arts de Montréal », La Tribune de l'art, 17 avril 2008
  24. L'œuvre sur wga.com
  25. Le tableau sur le site officiel de la National Gallery
  26. Le tableau sur le site de la paroisse Saint Jean de Cantiano
  27. Cette vaste composition, destinée à l'église Santa-Maria-in-Porto de Ravenne, est une Sacra Conversazione. La Vierge et l'Enfant apparaissent sur un trône entre sainte Anne, mère de Marie, et sainte Elisabeth, mère de saint Jean-Baptiste. Les personnages sont placés devant un tempietto à baldaquin, orné de panneaux représentant diverses scènes évangéliques se rapportant à l'enfance du Christ. À gauche, entièrement vêtue de rouge, sainte Anne offre à l'Enfant Jésus un chardonneret (symbole de la Passion) tandis qu'à droite, sainte Elisabeth est agenouillée. En dessous, on peut voir à gauche l'évêque saint Augustin, le plus grand théologien de l'Église catholique, et à droite, le bienheureux Pierre Damien.
  28. Le tableau sur le Metropolitan Museum of Art
  29. d'après un dessin préparatoire de Léonard de Vinci
  30. L'Église paroissiale Sainte-Foy de Sainte-Foy-Saint-Sulpice possède une copie du tableau de Raphaël, effectuée en 1893. Voir le cartel sur la Base Palissy
  31. Cartel de l'œuvre sur Artnet.fr
  32. [2]
  33. On y retrouve Saint Jean-Baptiste, vêtu de peau de bête, Saint-Pierre, la Vierge et l'Enfant jouant avec un chardonneret, Saint Honorat, Saint Benoît, puis le Christ entre Saint Martin, Saint Victor, Saint Sébastien et Sainte Marguerite
  34. L'œuvre sur le site sardegnadigitallibrary.it
  35. Peinture située dans la troisième chapelle à droite de la basilique
  36. Statuette visible sur flickr.com
  37. Le tableau sur le site officiel de la National Gallery
  38. Catalogue Tajan, vente du 25 octobre 2002, no 113
  39. latribunedelart.com : La Vierge à l'Enfant au chardonneret sur une cerise
  40. Autrefois dans la collection J.S. Johnson, après avoir été présenté à la Galerie Heim à Londres pendant l’été 1974
  41. [3]
  42. Notice complète sur la base Joconde
  43. Cartel de l'œuvre sur le site officiel de la NGA

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Anna Maria Migdal, Regina Cœli Les images de la Vierge et le culte des reliques : Tableaux-reliquaires polonais à l’époque médiévale, Université Lumière Lyon 2, coll. « Thèse de doctorat de Langues, Histoire et civilisation des mondes anciens », (lire en ligne), F. La Vierge au chardonneret
  • (en) Herbert Friedmann, The symbolic goldfinch : Its history and significance in European devotional art, New York, Pantheon Books, coll. « The Bollingen Series, VII », , 254 p. (ISBN 9780691098302)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier