Victor de Poděbrady

Victor de Poděbrady
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 57 ans)
CieszynVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Podiebrad (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Fratrie
Conjoints
Zofia (d)
Margaret Palaiologina of Montferrat (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Bartholomej de Münsterberg (d)
Ursula von Münsterberg (en)
Apollonia of Poděbrady (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Victor de Poděbrady connu également comme: Victor duc de Münsterberg et d'Opava; (tchèque: Viktorin z Minsterberka); né le 29 mai 1443 à Poděbrady – † 30 aout 1500 à Cieszyn) comte de Kladsko, duc de Münsterberg en polonais Ziębice (1465-1472) et duc Opava en allemand Troppau (1465-1485).

Éléments de biographieModifier

Victor est le second fils du roi de Bohême Georges de Poděbrady et de sa première épouse Cunégonde de Sternberg. Créé par l'empereur, Comte d'Empire le 11 juin 1459 à Brno, il fut nommé par son père :

Il est captif de Matthias Corvin de 1469 et 1471 avant d'abdiquer de ses titres. Il meurt le 30 août 1500 et il est inhumé à Glatz.

Unions et postéritéModifier

1) Avant 1459 il épouse Marguerite Ptáčková (née vers 1445 † 1469/1472), fille unique de Hynek Ptácek z Pirkštejna dont:

  • Johanna (1463– † 1496), épouse du duc Casimir II de Cieszyn

2) vers 1473/1475 Sophie († 1475/1479), fille du duc Boleslas II duc de Cieszyn dont :

  • Lawrence (tchèque: Vavřinec; né vers 1474/1475 † 1503)
  • Bartholomej (vers 1477– † 4 avril 1515), duc d'Opava de 1506 à 1515. Diplomate mort noyé dans le Danube près de Hainburg an der Donau; avec lui s'éteint la descendance masculine de Victor de Poděbrady.
  • Magdalena († 1497), religieuse cistercienne à Trzebnica

3) il épouse en 1480 Marguerite Paléologue († 1496) fille de Jean IV de Montferrat dont trois filles:

  • Anna (née en 1490 † 1498)
  • Uršula († 2 février 1534) nonne jusqu'en 1528 dans le couvent Magdalene de Świebodzice, elle devient Luthérienne.
  • Apolonia († mars 1529), d'abord clarisse à Strzelin, elle épouse ensuite Erhard de Queis.

SourcesModifier

  • Anthony Stokvis, Manuel d'histoire, de généalogie et de chronologie de tous les États du globe, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, préf. H. F. Wijnman, Israël, 1966, chapitre VIII « Généalogie de la maison de Poděbrad » tableau généalogique n° 17.
  • (en) & (de) Peter Truhart, Regents of Nations, K. G Saur Münich, 1984-1988 (ISBN 359810491X), Art. « Münsterberg » p. 2452-2453.