Victor Robert

journaliste français
Victor Robert
Naissance (50 ans)
Dinan (Côtes-d'Armor)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Journaliste
Animateur de télévision
Médias
Pays Drapeau de la France France
Média Télévision
Fonction principale Animateur de télévision (Canal+)
Télévision Canal+ et I-Télé (2002-2017)
C8 (depuis 2017)

Victor Robert, né le à Dinan (Côtes-d'Armor)[1],[2], est un journaliste et animateur de télévision français.

Il a animé plusieurs émissions sur I-Télé et Canal+, dont Ça se dispute, L'Effet papillon ou encore les journaux télévisés de la semaine sur la chaîne cryptée. Il a également présenté la dernière saison avant la fin prématuré le de l'émission phare de Canal+ Le Grand Journal.

BiographieModifier

Originaire de Plélan-le-Petit, Victor Robert est issu d'une famille de quatre enfants. Son grand-père est exploitant d’une carrière de granit et son père exerce tour à tour les professions d'architecte, d'homme d'affaires et de journaliste au Télégramme[3]. Il fit ses études à l'école de commerce de l'ISG, à Paris[4]. C’est à l’été 98, lors de vacances dans les Baléares, que naît sa vocation de journaliste sportif, lors de la victoire de l’équipe de France de football. En 2000, alors qu'il tourne un reportage avec l'agence CAPA pour l'émission Le Vrai Journal, une bombe explose dans un McDonald's à Quévert ; il est alors placé en garde à vue et entendu par la police pendant 36 heures. À la suite de cet événement, il déclare avoir failli déchirer sa carte de presse[3],[5].

Victor Robert se fait connaître à partir de en co-présentant avec Estelle Martin et Karl Zéro, Le Journal des bonnes nouvelles, renommé quelques mois plus tard Le Contre-journal, sur Canal+[6],[7].

En , il arrive sur i>Télé, la chaîne d'information en continu du groupe Canal+, pour animer Ça se dispute[7], un débat hebdomadaire sur l'actualité politique entre Éric Zemmour et Christophe Barbier puis Nicolas Domenach à partir de . À la rentrée 2006, il présente en parallèle L'Effet papillon, un magazine consacré à l'actualité internationale diffusé chaque dimanche à 12 h 5 sur Canal+[8]. Il arrête la présentation des deux programmes en , repris respectivement par Laurent Bazin et Daphné Roulier[8], pour une nouvelle émission.

À partir de , il présente également Jour de Sport en compagnie de Valérie Amarou sur Canal+ Sport[7].

De à , il anime sur Canal+ Pop Com, une émission hebdomadaire sur la communication succédant à l'émission + Clair[9]. Faute d'audience, l'émission n'est pas renouvelée pour une seconde saison[10].

En , il se met à présenter sur la chaîne Planète 1 euro 60, une émission qui traite de l'actualité internationale à travers la rencontre des communautés étrangères installées à Paris[11].

En , pour la coupe du monde de football de 2010, il anime sur i>Télé un débat 60 millions de sélectionneurs du lundi au vendredi de 18 à 19 h[12].

À partir de , à la suite de l'arrêt de Pop Com, il présente le samedi sur Canal+ une émission culturelle intitulée Un autre midi[13].

En , il revient sur i>Télé pour présenter la tranche entre 22 h 30 et h 30, La grande édition, avec Sonia Chironi[14],[15].

En , il récupère la présentation du magazine L'Effet papillon sur Canal+ après le départ de Daphné Roulier sur D8[16]. Il présente aussi les journaux du week-end, le midi et le soir, sur Canal+[17].

Depuis , il présente les journaux télévisés de Canal+ en semaine tous les soirs, échangeant sa place avec Florence Dauchez[18]. Ce JT est intégré au Grand Journal depuis [19]. En , après l'annonce du départ de Maïtena Biraben, il est pressenti pour présenter l'émission à partir de [20].

Le , il récupère Le Grand Journal sur Canal +. Cependant, l'émission rassemble à peine 100 000 téléspectateurs en access prime-time, ce qui oblige Canal+ à arrêter le programme le .

Notes et référencesModifier

  1. « Victor Robert », sur Fluctuat.net (consulté le 7 novembre 2011)
  2. « Déontologie des journalistes : mythe ou réalité ? », sur prizonidi.free.fr (consulté le 7 novembre 2011)
  3. a et b Alexandre Le Drollec, « Victor Robert : cathodique malgré lui » sur Bretons, 1er novembre 2009
  4. « ISG », sur isg.fr
  5. David Dufresne et Patricia Tourancheau, « L'attentat du McDo en cachait un autre » sur Libération, 3 mai 2000
  6. « Le Contre-journal », sur telesatellite.com,
  7. a b et c « Biographie de Victor Robert », sur Télé Loisirs (consulté le 10 janvier 2015)
  8. a et b Julien Lalande, « Canal+ : Daphné Roulier présentera bien "L'Effet Papillon" », sur Ozap,
  9. Julien Lalande, « "Pop com", le nouveau "+ Clair" de Canal+ », sur Ozap,
  10. J.T., « "Pop Com" et "L'hebdo cinéma" à la trappe », sur Télé Loisirs,
  11. « 1€60 : Le tour du monde de l’actualité internationale avec un ticket de métro, bientôt sur Planète », sur capatv.com (consulté le 22 février 2010)
  12. Bertrand-Régis Louvet, « Victor Robert arrive sur I>Télé pour le Mondial », sur Le Parisien,
  13. « Un autre midi : Victor Robert et ses chroniqueurs débarquent sur Canal+ le 11 septembre », sur Première,
  14. Aude Dassonville, « i-Télé : la rentrée est prête », sur Le Parisien,
  15. « La grille TV », sur i>Télé (consulté le 13 septembre 2011)
  16. « EXCLU - Canal +: Victor Robert va présenter "L'effet papillon" à la place de Daphné Roulier », sur jeanmarcmorandini.com,
  17. « Victor Robert, monsieur Info du week-end de Canal+ », sur Télé 2 Semaines,
  18. Benjamin Meffre, « JT de Canal+ : Victor Robert remplace Florence Dauchez la semaine », sur PureMédias,
  19. « VIDÉO - Le "Grand Journal" a lancé en fanfare sa nouvelle version », sur RTL.fr (consulté le 2 juin 2016)
  20. « Maïtena Biraben quitte la présentation du "Grand Journal" de Canal + - Economie - MYTF1News », sur MYTF1NEWS, (consulté le 2 juin 2016)