Victor-Jean Perrin

évêque français
(Redirigé depuis Victor Jean Perrin)

Victor-Jean Perrin, né le à Segré (Maine-et-Loire) et mort le , est évêque émérite d'Arras, de Boulogne et de Saint-Omer.

Victor Jean Perrin
Fonctions
Évêque titulaire (en)
Diocese of Blaundus (en)
-
Évêque catholique
depuis le
Évêque diocésain
Diocèse d'Arras
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
Activités
Autres informations
Religion
Consécrateurs

BiographieModifier

Fils de parents bretons, Victor-Jean Perrin fit ses études secondaires à Rennes puis à Saint-Malo. Il entra au grand-séminaire en 1911.

Mobilisé au début de la Première Guerre mondiale, il termina le conflit avec le grade de lieutenant.

Ordonné prêtre le , il fut envoyé au Séminaire français de Rome où il obtint un doctorat de théologie.

À son retour au diocèse de Rennes, il fut successivement professeur d'Histoire sainte au grand-séminaire de cette ville, de 1923 à 1933 puis supérieur du collège diocésain de Saint-Malo de 1933 à 1938. Il fut nommé vicaire général en 1938.

Mobilisé une nouvelle fois en 1939-1940, il refusa de se constituer prisonnier aux Allemands lors de leur entrée dans la ville de Rennes.

Nommé évêque d'Arras (Pas-de-Calais), par le pape Pie XII, le en remplacement de Mgr Henri-Édouard Dutoit, démissionnaire après la Libération, Mgr Perrin fut ordonné le . Sa nomination à ce siège épiscopal le rendit de droit président de l'Association du Monument de Notre-Dame de Lorette (secrétariat : 4, rue des Fours, à Arras). Il prit cette nouvelle fonction à cœur, des milliers de soldats bretons reposant à Notre-Dame de Lorette. En outre, des centaines d'associés bretons étaient inscrits sur les registres de la dite association. Il eut pour secrétaire général Joseph-Marie Chappe, futur évêque du Puy-en-Velay (Haute-Loire).

Il quitta Arras après sa nomination, le , au diocèse in partibus de Blaundus. Il démissionna de ses fonctions le . Il est décédé le .


SourcesModifier