Victor Ciocâltea

joueur d'échecs roumain

Victor Ciocâltea est un joueur d'échecs roumain né le à Bucarest et mort le à Manresa en Espagne. Huit fois champion de Roumanie entre 1952 et 1979, il a représenté la Roumanie lors de onze olympiades[1] de 1956 à 1982 et obtenu le titre de grand maître international en 1978.

Victor Ciocâltea
Victor Ciocâltea 1981 Bochum 2.jpg
Victor Ciocâltea en 1981 à Bochum.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 51 ans)
BarceloneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Titres aux échecs

PalmarèsModifier

Victor Ciocâltea a remporté le championnat de Roumanie en 1952, 1959, 1961, 1969, 1970, 1971, 1975 et 1979, ainsi que les tournois suivants[2] :

En 1953, Victor Ciocâltea marqua la moitié des points lors du super-tournoi de Bucarest remporté par Tolouch devant Petrossian, Smyslov, Boleslavski, Spasky, Szabo et Barcza. En 1956, il finit troisième, devant Pachman, Uhlmann et Padevsky, du tournoi international de Dresde remporté par Averbakh et Kholmov. Il obtint le titre de maître international en 1957. Lors de l'olympiade d'échecs de 1962, il jouait au premier échiquier et battit Bobby Fischer. En 1966, il finit deuxième du tournoi international de Zinnowitz remporté par Vladimir Antochine. En 1978, il termina deuxième du tournoi de Bucarest, avec 10 points sur 15, devant Wolfgang Uhlmann (tournoi remporté par Lev Alburt), puis deuxième ex æquo l'année suivante (1979), tournoi remporté par Taïmanov.

Notes et référencesModifier

  1. Fiche de Victor Ciocâltea sur le site olimpbase.org.
  2. (en) Harry Golombek (éditeur) The Penguin Encyclopaedia of Chess, Penguin, 1981, p. 99.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Nicolas Giffard et Alain Biénabe, Le Nouveau Guide des échecs. Traité complet, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », , 1710 p. (ISBN 978-2-221-11013-3), p. 808 

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.