Victoires de la musique classique

cérémonie annuelle de récompenses en musique classique

Victoires de la musique classique
Prix remis Victoire de la musique classique
Description Récompense musicale des meilleures productions françaises de musique classique
Organisateur Association « Les Victoires de la musique »
Pays Drapeau de la France France
Date de création 1985 et 1994
Site officiel www.lesvictoires.com

Les Victoires de la musique classique sont des récompenses musicales françaises décernées chaque année à des artistes du monde de la musique classique.

Créées en 1985, les Victoires de la musique concernent initialement à la fois la musique classique, la musique de variétés, le jazz et même le spectacle d'humour. À partir de 1994, la musique classique a une cérémonie distincte, avec la création des Victoires de la musique classique, qui intègrent aussi le jazz jusqu'à la création des Victoires du jazz en 2003.

Le palmarès ci-dessous reprend l'ensemble des récompenses relevant de la musique classique, y compris celles décernées de 1986 à 1993 au sein des Victoires de la musique, et à l'exclusion des catégories consacrées au jazz[1].

FonctionnementModifier

Comme pour les Victoires de la musique, l'intitulé des catégories est établi par le conseil d'administration de l'association. En 2021, elle sont au nombre de six : « Artiste lyrique », « Soliste instrumental », « Révélation, artiste lyrique », « Révélation, soliste instrumental », « Enregistrement » et « Compositeur » [2].

Le conseil d’administration arrête chaque année la composition de la liste des votants qui sont au nombre de 350. Ces votants sont sélectionnés parmi les acteurs de la musique classique : journalistes, salariés des labels de disques, agents d’artistes, attachées de presse, etc. [3].

Un artiste lauréat d’une des catégories « Soliste instrumental », « Artiste lyrique », ne peut être candidat dans la même catégorie pendant les trois ans qui suivent sa Victoire. Un artiste lauréat dans la catégorie « Compositeur » ne peut être candidat dans les cinq ans qui suivent sa Victoire (10 ans lorsqu’il a été lauréat 3 fois dans cette catégorie). Un artiste ayant été nommé dans l’une des catégories « Révélation » ne peut plus concourir dans cette même catégorie. [4]

PalmarèsModifier

Artiste lyrique de l'annéeModifier

 
Barbara Hendricks

Révélation artiste lyriqueModifier

Soliste instrumental de l'annéeModifier

Révélation soliste instrumental de l'annéeModifier

 
La pianiste Claire Désert

« Nouveau talent » jusqu'en 2001.

Révélation internationale de l'annéeModifier

Chef d'orchestre de l'annéeModifier

Formation de musique de chambre de l'annéeModifier

Ensemble instrumental de l'annéeModifier

Ensemble vocal de l'annéeModifier

Compositeur de l'annéeModifier

Création de l'annéeModifier

Concert de musique classique ou représentation d'opéra de l'annéeModifier

Représentation lyrique de l'annéeModifier

Contribution internationale à la musique française de l'annéeModifier

Production chorégraphique en France de l'annéeModifier

Enregistrement français de musique classique de l'annéeModifier

Enregistrement lyrique de l'annéeModifier

Enregistrement étranger de musique classique de l'annéeModifier

Enregistrement de musique ancienne ou baroque de l'annéeModifier

DVD de l'annéeModifier

Victoires d'honneurModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

Notes et référencesModifier

  1. Pour ces catégories, voir l'article consacré aux Victoires du jazz.
  2. « Les Victoires de la Musique Classique », sur www.lesvictoiresdelamusique.fr (consulté le 24 février 2021)
  3. Article, « Je vote aux Victoires et je vous raconte comment ça se passe », sur Classique mais pas has been, février 2021 (consulté le 24 février 2021)
  4. « Les Victoires de la Musique Classique », sur www.lesvictoiresdelamusique.fr (consulté le 24 février 2021)
  5. Palmarès 1997, in revue Diapason, no 435, mars 1997, p. 5