Vicaire général pour la Cité du Vatican

Le vicaire général pour la Cité du Vatican, ou plus formellement vicaire général de Sa Sainteté pour la Cité du Vatican, est l'évêque qui, comme vicaire général du Pape, s'occupe des besoins spirituels des fidèles qui résident dans la portion du diocèse de Rome se trouvant dans les limites de la Cité du Vatican.

HistoireModifier

Le vicaire de la Cité du Vatican a été institué lorsque l'État de la Cité du Vatican est né le par les accords du Latran ; ils sont suivis par la bulle Ex Lateransi pacto du qui institue formellement cette charge[1]. Le pape Pie XI établit que cette charge doit être assignée au « sacristain de Sa Sainteté », office traditionnellement confié à un religieux de l'ordre de Saint Augustin, consacré évêque titulaire de Porphyréon. Le pape Jean-Paul II abolit l'office de sacristain de Sa Sainteté et assigne la charge de vicaire de la Cité du Vatican à l'archiprêtre pro tempore de la basilique Saint-Pierre[2].

DescriptionModifier

Comme tout vicaire général, nommé pour aider l'évêque diocésain dans l'administration de son diocèse, le vicaire général du Vatican est nommé pour le soin spirituel des fidèles des églises et chapelles existant sur le territoire du Vatican. Le prélat qui est nommé à ce poste est responsable uniquement des besoins spirituels de la Cité du Vatican, ce qui est différent du vicaire général du diocèse de Rome car il n'a pas la délégation du gouvernement ordinaire qui demeure entre les mains du souverain pontife.

En vertu de cette charge, qui s'ajoute à celle d'archiprêtre de la basilique Saint-Pierre, le vicaire général est le responsable principal des besoins spirituels des pèlerins qui visitent le Vatican.

OrdinairesModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier