Viaduc ferroviaire de Nanterre

pont ferroviaire d'Île-de-France

Le viaduc ferroviaire de Nanterre est un pont ferroviaire traversant la Seine, en s'appuyant sur l'île Saint-Martin, entre les communes de Nanterre, au sud, et de Carrières-sur-Seine, au nord. C'est un ouvrage d'art de la ligne de Nanterre-Université à Sartrouville utilisée par le RER A et le Transilien L. D'une longueur totale de 450,5 m, il permet le franchissement des deux bras de la Seine[1].

Viaduc ferroviaire de Nanterre
Un MI 2N en route vers Paris sur le viaduc.
Un MI 2N en route vers Paris sur le viaduc.
Géographie
Pays France
Région Île-de-France
Département Hauts-de-Seine
Commune Nanterre
Coordonnées géographiques 48° 54′ 28″ N, 2° 11′ 45″ E
Fonction
Franchit La Seine
Fonction Viaduc ferroviaire
Itinéraire Ligne de Nanterre-Université à Sartrouville
Caractéristiques techniques
Longueur 450,5 m
Largeur 10,1 m
Matériau(x) Piles : béton armé
Tablier : béton précontraint
Construction
Concepteur Europe Etudes
Maître(s) d'œuvre SFP Structures
Maître d'ouvrage SNCF
Entreprise(s) SGE-TPI

Il est situé juste à côté du viaduc autoroutier de Carrières-sur-Seine.

Il est également situé à proximité du pont ferroviaire des Anglais, sur la ligne de Paris-Saint-Lazare au Havre. Les lignes qui parcourent ces deux ouvrages convergent en effet à quelques centaines de mètres plus au nord-ouest, avant la gare de Houilles - Carrières-sur-Seine.

Le viaduc ferroviaire de Nanterre à un double rôle :

À cet effet, au sud du viaduc et après le franchissement de l'autoroute A86, une bifurcation permet de rejoindre l'une ou l'autre des lignes selon la destination des trains.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

RéférencesModifier