Ouvrir le menu principal

Viaduc de la Côtière (ferroviaire)

viaduc ferroviaire à Beynost et La Boisse
Ne doit pas être confondu avec Viaduc autoroutier de la Côtière.

Viaduc ferroviaire
de la Côtière
Vue du viaduc ferroviaire de la Côtière en 2014.
Vue du viaduc ferroviaire de la Côtière en 2014.
Géographie
Pays France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Commune La Boisse, Beynost (Ain)
Coordonnées géographiques 45° 50′ 09″ N, 5° 01′ 13″ E
Fonction
Franchit le coteau de la Côtière
la route RD1084
la ligne de Lyon-Perrache à Genève (frontière)
La rivière de la Sereine
l'autoroute A42
Fonction participe à la LGV Rhône-Alpes
Caractéristiques techniques
Type pont en poutre-caisson
Longueur 1 725 m
Matériau(x) béton précontraint
Construction
Construction 1991

Géolocalisation sur la carte : Ain

(Voir situation sur carte : Ain)
Viaduc ferroviaire de la Côtière

Géolocalisation sur la carte : Beynost

(Voir situation sur carte : Beynost)
Viaduc ferroviaire de la Côtière

Géolocalisation sur la carte : La Boisse

(Voir situation sur carte : La Boisse)
Viaduc ferroviaire de la Côtière

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Viaduc ferroviaire de la Côtière

Le viaduc de la Côtière, est un pont ferroviaire emprunté par la Ligne Grande Vitesse Rhône-Alpes (Ligne de Combs-la-Ville à Saint-Louis (LGV)). Il est situé à Beynost et à La Boisse, dans l'Ain, en France.

C'est l'un des ponts les plus longs de France.

PrésentationModifier

Mesurant 1 725 m[1], il a été construit en 1991[1].

Il se trouve à proximité immédiate et parallèlement d'un autre viaduc, nommé à l'identique[2] viaduc de la Côtière sur lequel passe l'autoroute française A432 et construit de 2008 à 2011[2].

 
Au premier plan, le viaduc autoroutier de la Côtière ; on aperçoit au second plan, à droite, le viaduc ferroviaire de la Côtière

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Viaduc de la Côtière - 1991 (ferroviaire) », sur Structurae.de (consulté le 27 juillet 2011).
  2. a et b « Viaduc de la Côtière - 2010 (A432) », sur Structurae.de (consulté le 27 juillet 2011).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier