Ouvrir le menu principal

Verpillières

commune française du département de la Somme

Verpillières
Verpillières
Entrée dans le village, en venant de Roye.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Somme
Arrondissement Montdidier
Canton Roye
Intercommunalité Communauté de communes du Grand Roye
Maire
Mandat
Philippe Haguet
2014-2020
Code postal 80700
Code commune 80790
Démographie
Population
municipale
158 hab. (2016 en diminution de 1,25 % par rapport à 2011)
Densité 32 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 40′ 05″ nord, 2° 49′ 28″ est
Altitude Min. 74 m
Max. 85 m
Superficie 4,87 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte administrative de la Somme
City locator 14.svg
Verpillières

Géolocalisation sur la carte : Somme

Voir sur la carte topographique de la Somme
City locator 14.svg
Verpillières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Verpillières

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Verpillières
Liens
Site web http://www.verpillieres.fr/

Verpillières est une commune française, située dans le département de la Somme, en région Hauts-de-France.

Sommaire

GéographieModifier

Communes limitrophesModifier

  Roye Roiglise  
N Avricourt
Oise
O    Verpillières    E
S
Beuvraignes Amy
Oise

HistoireModifier

Première guerre mondialeModifier

La commune garde un vestige (blockhaus) des fortifications allemandes durant la guerre de position de 1914 à 1917.

Seconde Guerre mondialeModifier

À cheval sur Verpillières et la commune voisine d'Amy (Oise), les Allemands avaient installé un aérodrome. Il fut utilisé par les Américains à la Libération.

Politique et administrationModifier

 
La mairie.
 
L'église.
 
Le monument aux morts.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 En cours
(au 6 mai 2014)
Philippe Haguet   Réélu pour le mandat 2014-2020[1],[2]

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4].

En 2016, la commune comptait 158 habitants[Note 1], en diminution de 1,25 % par rapport à 2011 (Somme : +0,27 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
203207204170174184176170172
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
158148158157150158153160138
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
140149134147137172170147153
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
160159122142161169170169168
2013 2016 - - - - - - -
157158-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

L'église Saint-Martin, bâtie au cours du XVIIe siècle, a été très abimée par la Grande Guerre. Fin août 1915, les occupants allemands ont fait sauter le clocher. Les travaux de restauration, confiés à l'architecte M. Montant, ont commencé en 1926 et la nouvelle cloche a été baptisée en 1932.

La chapelle Notre-Dame-des-Sept-Douleurs a d'abord été édifiée après la guerre de 1870. Détruite au cours de la Première Guerre mondiale, elle a été remplacée en 1926 par un édifice en brique et pierre ; son fronton est couvert d'inscriptions qui précisent sa vocation[7].

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. [xls] « Liste des maires de la Somme », sur http://www.somme.pref.gouv.fr, (consulté le 16 mai 2009)
  2. « Liste des maires de la Somme » [xls], Liste des élus du département de la Somme, Préfecture de la Somme, (consulté le 9 juin 2014)
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  7. André Guerville, Chapelles et oratoires en Pays de Somme, Abbeville, Frédéric Paillart, coll. « Richesses en Somme », 4e trimestre 2003, 302 p., p. 283 (ASIN B000WR15W8)