Vergeure

terme de papeterie

On appelle vergeure (prononcer [vɛrʒyr]) chacun des fils de laiton, très serrés et parallèles, dont l'ensemble constitue une sorte de toile métallique destinée à retenir la pâte dans la fabrication du papier à la main. Le terme désigne également la marque laissée par ces fils.

Les vergeures sont les lignes claires horizontales visibles par transparence sur cette page de frontispice de l'Histoire Naturelle des Animaux de Georges Cuvier.

Le papier vergé est un papier où de telles marques sont visibles.

OrthographeModifier

« Vergeure » devrait être prononcé « verjure » (Comme gageure devant être prononcé « gajure »). Le Rapport de 1990 sur les rectifications orthographiques (voir § III.5) préconise d'écrire « vergeüre » (avec un tréma) pour éviter la prononciation erronée « verjeure ».

Voir aussiModifier

DictionnairesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :