SS-Verfügungstruppe

troupes SS « à la disposition du Führer » (1934-1939), puis « à la disposition de l'armée », la Wehrmacht (1939-1940), fondues dans la Waffen-SS en 1940
(Redirigé depuis Verfügungstruppe)

La SS-Verfügungstruppe (SS-VT), en français la « troupe SS à disposition », est formée en 1934 en tant que formation armée de la SS. Dès le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, la SS-VT est placée sous le commandement de la Wehrmacht.

En 1940, la SS-VT devient le noyau de la Waffen-SS, officiellement créée le . Le transfert de l'ensemble des unités de la SS-VT dans la Waffen-SS est officiellement confirmé par Hitler dans un discours du à Berlin[1].

HistoriqueModifier

Les hommes de la SS-VT sont entraînés selon les règles de la SS et sont choisis parmi les volontaires qui ont accompli leur service dans le Reichsarbeitsdienst (Service du travail du Reich)[2].

Les SS-Standarten der Verfügungstruppe (régiments SS des troupes à disposition), voient le jour en automne 1934, lorsque les nouveaux régiments à partir des Politische Bereitschaften (unités d'alerte politiques) de Munich, Ellwangen, Arolsen, Hambourg et Wolterdingen[3].

En 1937, ils reçoivent le nom de 1re division SS Leibstandarte SS Adolf Hitler.

Après l’Anschluss, le nouveau régiment « Der Führer » voit le jour. Il résulte de la fusion des Schutzstaffel germano-autrichiennes et des parties des régiments « Deutschland » et « Leibstandarte Adolf Hitler ».

À partir d', on ne parle plus de Standarten der SS-VT mais de SS-Regimentern. Cette même année, 14 000 hommes composent la Verfügungstruppe[4].

Tableau des régiments de la SS-Verfügungstruppe
Nom de régiment Abréviation officielle Siège Poste de supplément au sein de la Wehrmacht Remarques
Leibstandarte SS Adolf Hitler LSSAH/LAH Berlin-Lichterfelde Ergänzungsstelle I Tous les candidats domiciliés dans les Wehrkreise I, II, III, IV et VIII. Mais également tous les candidats dans le Reich qui mesurent au moins 178 cm.
I. SS-Standarte Deutschland/VT 1. Sta Deutschland/VT Munich Ergänzungsstelle III Tous les candidats domiciliés dans les Wehrkreise V, VII et XII.
II. SS-Standarte Germania/VT 2. Sta Germania/VT Hambourg-Veddel Ergänzungsstelle II Tous les candidats domiciliés dans les Wehrkreise VI, IX, X et XI.
III. SS-Standarte Der Führer/VT 3. Sta Der Führer/VT Vienne Ergänzungsstelle IV Tous les candidats domiciliés dans l'Ostmark.

Notes et référencesModifier

(en)/(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu des articles intitulés en anglais « SS-Verfügungstruppe » (voir la liste des auteurs) et en allemand « SS-Verfügungstruppe » (voir la liste des auteurs).
  1. Flaherty 2004, p. 156.
  2. (en) Andrew Mollo, Uniforms of the SS, t. 3 : SS-Verfügungstruppe 1933-1939, Londres, Windrow & Greene, , 100 p. (ISBN 978-1-872004-51-8, OCLC 990432829), p. 3
  3. Cüppers 2018.
  4. Rochus Misch et Nicolas Bourcier (Témoignage recueilli par) (trad. de l'allemand), J'étais garde du corps d'Hitler : 1940-1945, Paris, Librairie générale française, coll. « Livre de poche » (no 30777), , 247 p. (ISBN 978-2-253-12154-1, OCLC 680698778), p. 25.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Martin Cüppers (trad. de l'allemand), Les éclaireurs de la Shoah : La Waffen-SS, le Kommandostab Reichsfürer-SS et l'extermination des Juifs, Paris, Calmann-Lévy/Mémorial de la Shoah, , 456 p. (ISBN 978-2-7021-6157-9).
  • (en) T. H. Flaherty, The Third Reich : The SS [« Le Troisième Reich : la SS »], Time-Life, (1re éd. 1988) (ISBN 1-84447-073-3).