Venio Losert

joueur de handball croate

Venio Losert
Image illustrative de l’article Venio Losert
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la Croatie Croatie
Naissance (44 ans)
Lieu Zavidovići (Yougoslavie)
Taille 1,91 m (6 3)
Poste Gardien de but
Situation en club
Club actuel Drapeau : Hongrie Veszprém KSE
Drapeau : Croatie Croatie
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
1993?-1999 Drapeau : Croatie Badel Zagreb
1999-2000 Drapeau : Espagne Garbel Saragosse
2000-2001 Drapeau : Espagne Teka Cantabria
2001-2004 Drapeau : Espagne BM Granollers
2004-2005 Drapeau : Espagne Portland San Antonio
2005-2006 Drapeau : Espagne CB Cangas
2006-2009 Drapeau : Espagne FC Barcelone
2009-2010 Drapeau : France US Créteil
2010-2012 Drapeau : Espagne CB Ademar León
2012-2012 Drapeau : Danemark KIF Copenhague
2013-2014 Drapeau : Pologne KS Kielce
2014-2015 Drapeau : France Montpellier AHB
Sélections en équipe nationale **
Année(s)Équipe M. (B.)
1995-2014Drapeau : Croatie Croatie 211 (0)
Équipes entraînées
Année(s)Équipe Stat
2016-Drapeau : Hongrie Veszprém (gardiens)
2016-Drapeau : Croatie Croatie (gardiens)
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Venio Losert, né le à Zavidovići (Yougoslavie, aujourd'hui en Bosnie-Herzégovine), est un handballeur croate, évoluant au poste de gardien de but. Double champion olympique en 1996 et 2004[1], il participe en 2012 à ses quatrièmes Jeux olympiques en étant porte-drapeau de la délégation croate aux Jeux olympiques de 2012 à Londres[2].

BiographieModifier

Venio Losert commence sa carrière au sein du club croate de Badel Zagreb, avec lequel tous les championnats et coupes entre 1993 et 1999 et atteint à quatre reprises la finale de la Ligue des champions en 1995, 1997, 1998 et 1999. Ensuite, deux particularités rythment sa carrière : il n'est jamais resté plus de 4 ans dans un club et en a connu 10 en 13 saisons[3] et surtout, il est probablement le meilleur... deuxième gardien d'Europe. En effet, il fut plus souvent dans un rôle secondaire que ce soit derrière Hvidt, Barrufet, Szmal... en club et Šola ou Alilović en sélection[3].

À l'été 2012, il est contraint de quitter le club espagnol du CB Ademar León en proie à des difficultés financières. Il rejoint alors le nouveau club danois du KIF Kolding[4], club ayant par la suite fusionné avec l'AG Copenhague, en liquidation judiciaire, pour donner le KIF Copenhague. En , il signe pour le club polonais du KS Kielce afin de pallier la blessure du gardien danois Marcus Cleverly[5].

Qualifié pour jouer dans le club polonais à compter du [6], il atteint la demi-finale de la Ligue des champions 2012-2013.

Pour suppléer au départ de Thierry Omeyer il signe, en avril 2014, un contrat d'un an plus une année renouvelable avec le club du Montpellier AHB[7]. Il met un terme à sa carrière sur un titre de vice-champion de France en 2015.

PalmarèsModifier

Sélection nationaleModifier

Jeux olympiques[1]
Championnats du monde
Championnats d'Europe

ClubModifier

Compétitions internationales
Compétitions nationales

Distinctions individuellesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Profil olympique de Venio Losert », sur sports-reference.com (consulté le 19 septembre 2013)
  2. a et b « JO 2012 – Croatie - Venio Losert porte-drapeau à Londres », sur handnews.fr, (consulté le 19 septembre 2013)
  3. a et b « Gardien de rêve (3) - Venio Losert », sur vie-de-gardien.over-blog.com, (consulté le 19 septembre 2013)
  4. « Kolding fait des affaires à Leon », sur handnews.fr, (consulté le 31 octobre 2012)
  5. « Venio Losert à Kielce », sur handnews.fr, (consulté le 31 octobre 2012)
  6. (en) « Profil de Venio Losert », sur Site officiel de l'EHF (consulté le 31 octobre 2012)
  7. « MAHB recrues et prolongations », sur handnews.fr, (consulté le 15 avril 2014)

Liens externesModifier