Veneffles

ancienne commune française d'Ille-et-Vilaine

Veneffles
Veneffles
Vue aérienne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Ille-et-Vilaine
Arrondissement Rennes
Commune Châteaugiron
Intercommunalité Pays de Châteaugiron Communauté
Statut Ancienne commune
Code postal 35410
Code commune 35349
Démographie
Population 326 hab. (1968)
Géographie
Coordonnées 48° 01′ 58″ nord, 1° 29′ 56″ ouest
Élections
Départementales Châteaugiron
Historique
Date de fusion 1971
Commune(s) d'intégration Châteaugiron
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine
Voir sur la carte administrative d'Ille-et-Vilaine
City locator 15.svg
Veneffles
Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine
Voir sur la carte topographique d'Ille-et-Vilaine
City locator 15.svg
Veneffles
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 15.svg
Veneffles
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 15.svg
Veneffles

Veneffles est une ancienne commune d'Ille-et-Vilaine dont les origines remontent au Moyen Âge et qui a existé de 1790 à 1971, date à laquelle elle a intégré par fusion simple à Châteaugiron.

GéographieModifier

LocalisationModifier

Veneffles est située au sud de la commune de Châteaugiron et au sud-est de Rennes.

Elle est traversée par la route département D 234 ainsi que par un ruisseau affluent de la Seiche.

ToponymieModifier

Les attestations anciennes sont : Veneffla (1209), De Venefle (1240), Venefle (1784)[1].

Son nom breton est Gwennevl[1]. On trouve la variante Gwenfouilh chez Théophile Jeusset et dans le Dictionnaire breton-français français-breton de Roparz Hemon et Ronan Huon[réf. incomplète].

HistoireModifier

Moyen-ÂgeModifier

Les Templiers et les HospitaliersModifier

La paroisse de Veneffles après avoir appartenu à la Commanderie du Temple de la Guerche, passa aux Hospitaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, elle est citée pour la première fois en 1240. L'église paroissiale, en place aujourd’hui, est une reconstruction des XVIe et XVIIe siècles.

Époque moderneModifier

Un chemin des saulniers (emprunté par les faux-sauniers pratiquant la contrebande du sel entre la Bretagne et le Maine, pays de gabelle, passe à la limite des communes de Veneffles et d'Ossé avec celles de Chaumeré (désormais annexée par la commune de Domagné) et Saint-Aubin-du-Pavail, puis à la limite de celle de Cornillé avec celles de Torcé et Louvigné-de-Bais avant de rejoindre, via Étrelles et Argentré-du-Plessis, Le Pertre. Ce chemin des saulniers est d'origine ancienne, c'est probablement une ancienne voie romaine ; son tracé se lit encore très bien sur une carte, empruntant successivement de l'ouest vers l'est des tronçons des routes départementales D 93, D 104, D 35, à nouveau D 104 et enfin D 33[2].

Le XXe siècleModifier

Le , Veneffles a été fusionnée dans Châteaugiron (fusion simple).

AdministrationModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires de Veneffles
Période Identité Étiquette Qualité
décembre 1919 [3] ?? Rabaux    
1947 1971 Joseph Lecoq[4]    
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

Le maximum de la population a été atteint en 1846 avec 423 habitants.

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846
402416388385355380397423
1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886
388385377347341332347330
1891 1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931
319294281266262231225212
1936 1946 1954 1962 1968 - - -
198194206210326---
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini[5])

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

 
Église Saint-Médard.

La commune ne possède pas de monument historique, on y trouve cependant plusieurs monuments inventoriés.

L’église paroissiale est dédiée à saint Médard et se trouve sous le patronage de saint Jean-Baptiste[6],[7],[8]. Un ancien cimetière entoure l’église

On trouve une croix de cimetière en granite au chevet de l’église[9] et une croix de chemin en bois avec un christ en fonte à l’entrée ouest du bourg[10].

Plusieurs maisons datées du XVIe siècle et des fermes sont également inventoriées.

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Résultats concernant « Veneffles » », sur la base KerOfis, Office public de la langue bretonne (consulté le ).
  2. Paul Banéat, Étude sur les voies romaines du département d'Ille-et-Vilaine, "Bulletin et mémoires de la Société archéologique du département d'Ille-et-Vilaine", 1927, consultable https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k122073r/f98.image.r=Domagn%C3%A9
  3. Les élections des maires : arrondissement de Rennes, L'Ouest-Éclair du 11 décembre 1919, no 7269 (lire en ligne).
  4. Panneau de la place Joseph Lecoq à Veneffles sur Google maps.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale : Veneffles », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le ).
  6. Notice no IA00130958, base Mérimée, ministère français de la Culture
  7. Notice no IA35032401, base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. Notice no IA35032401, sur Gertrude, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  9. Croix de cimetière, sur Gertrude, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.
  10. Croix de chemin, Veneffles rue de Saint-Médard, sur Gertrude, base du service de l’Inventaire du patrimoine de la région Bretagne.