Venancio González y Fernández

personnalité politique espagnole

Venancio González y Fernández, né le à Lillo, et mort le à Madrid, est un avocat et homme politique espagnol, ministre de Gobernación (ministre de l’Intérieur) pendant le règne d'Alfonso XII, puis ministre des Finances, poste qu’il occupe à nouveau pendant la régence de Marie-Christine d'Autriche.

Venancio González y Fernández
Image dans Infobox.
Venancio González y Fernández
Fonctions
Député de Tolède
Sénateur à vie
Ministre de l'Intérieur
Ministre des Finances
Président du Conseil d'État
Biographie
Naissance

Lillo
Décès

Madrid
Nom de naissance
Venancio González y FernándezVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Flag of Spain.svg Espagnole
Activité
Enfant
Autres informations
Parti politique

BiographieModifier

Venancio González y Fernández est né le à Lillo, commune espagnole de la province de Tolède[1].

Diplômé en droit en 1854 par l'Université centrale de Madrid, il commence sa carrière politique comme député élu de Tolède aux élections de 1863[2]. Après avoir pris une part active dans la Révolution de 1868, il revient au Congrès et obtient à nouveau un siège à Tolède entre 1869 et 1872. Il échoue lors des deux élections suivantes avant d’être réélu entre 1876 et 1886. En 1887, il est nommé président du Conseil d'État.

Il est ministre de Gobernación (ministre de l’Intérieur) entre le et le sous le gouvernement de Práxedes Mateo Sagasta, portefeuille qu’il occupe à nouveau entre le et le puis entre le et le dans le cabinet à nouveau présidé par Sagasta. Il est également ministre des Finances entre le et le , également avec Sagasta comme chef de gouvernement.

Enfin, en 1891 il est nommé sénateur à vie[3].

Lors de sa carrière, il a également été président-directeur général des Postes et Télégraphes.

Il meurt le à Madrid[1].

FamilleModifier

Venancio González y Fernández est le père d’Alfonso González Lozano, lui aussi ministre espagnol de Gobernación.

HommageModifier

Une rue de Tolède porte son nom : Calle de Venancio González[4], partie de l’artère principale de la vieille ville qui mène à la Place de Zocodover (es) (place principale du centre historique) dont elle est distante de 80 mètres.

RéférencesModifier

  1. a et b (es) « Excmo. Sr. D. Venancio González y Fernández », La Ilustración Española y Americana, Madrid, no II,‎ xli, p. 34 (ISSN 1889-8394, lire en ligne, consulté le )
  2. (es) « Fiche de député de Venancio González y Fernández », sur congreso.es (consulté le )
  3. (es) « Fiche de sénateur de Venancio González y Fernández », sur senado.es (site du Sénat espagnol),
  4. « Calle de Venancio González, Tolède », sur google.fr/maps (consulté le )