Vaulx (Chimay)

section de Chimay, Belgique

Vaulx
Vaulx (Chimay)
Panorama de Vaulx
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Arrondissement Thuin
Commune Chimay
Code postal 6462
Zone téléphonique 060
Démographie
Gentilé Vaulxois(e)
Géographie
Coordonnées 50° 03′ 41″ nord, 4° 21′ 50″ est
Localisation
Localisation de Vaulx
Localisation de Salles au sein de Chimay
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Vaulx
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Vaulx
Géolocalisation sur la carte : Région wallonne
Voir sur la carte administrative de Région wallonne
City locator 14.svg
Vaulx
Géolocalisation sur la carte : Hainaut
Voir sur la carte administrative du Hainaut
City locator 14.svg
Vaulx

Vaulx (en wallon Li-Vå-dlé-Chimai) est une section de la ville belge de Chimay, située en Région wallonne dans la province de Hainaut.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

Histoire[1]Modifier

Des notables affamés de gloriole

Comme d’autres familles ayant, vers la même époque, accédé à l’aristocratie par l’industrie, les Polchet cherchèrent au XVIIIe siècle à se donner une origine noble. C’est ainsi que fut établie une généalogie les faisant descendre de nobles militaires allemands transplantés “dans diverses provinces par événements des guerres”. Il existe d’ailleurs deux versions de cette filiation[2].

Évacuation du village en 1940

Hitler a dirigé la campagne de France depuis le village de Brûly-de-Pesche dans lequel l’organisation Todt avait aménagé un bunker et les installations nécessaires à un état-major. Aussi du au , la région a-t-elle été vidée de ses habitants, soit au total 28 communes dont Couvin et Chimay. La limite nord de la zone à évacuer était la ligne de chemin de fer n° 156 Chimay-Hastière. Les habitants du Vaulx ont donc dû abandonner de force leurs habitations et partir dans la région de Beaumont.

Chute d’un avion allemand

Le , au début de l’après-midi, des chasseurs allemands attaquent dans la région des avions américains qui vont bombarder l’Allemagne. Un Messerschmitt tombe sur les hauteurs de Lompret vers Baileux tandis qu’un FW 190 (Focke-Wulf) s’écrase à Vaulx. Le pilote en est Raimund Rösner, un Allemand des Sudètes, né en 1919; sous-officier en 1941, il fait également partie du groupe de chasse JG 26 (section II). Son corps sera inhumé au Meldenfriedhof de Lille-Haubourdin puis vers 1948 à Lommel, dans le Limbourg[3].

RéférencesModifier

  1. Source : André Lépine, Vaulx - Notes d’histoire. La paroisse, Cahier du Musée de Cerfontaine n° 347, 45 pages, 2009.
  2. d’après P. De Tienne & baron van der Rest, les Polchet, Poschet. Une dynastie de maîtres de forges dans l’ESM) Plusieurs membres de cette famille habitaient à Vaulx, Lompret et Virelles
  3. Renseignements de Jean-Louis Roba

BibliographieModifier

  • André Lépine, Vaulx - Notes d’histoire. La paroisse, Cahier du Musée de Cerfontaine n° 347, 45 pages, 2009 (avec d’autres articles sur l’entité de Chimay).
  • Philippe Vander Maelen, L’état de la commune (1830) — Henri Tarlier, Commerce et industrie (1865) — André Lépine, Les prisonniers de guerre (1940) Cahier du Musée de Cerfontaine n° 385, 25 pages, 2014 (entité de Chimay).
  • André Lépine, État civil de Vaulx de 1881 à 1910. Notes d’histoire, Cahier du Musée de Cerfontaine n° 390, 32 pages, 2015 (avec d’autres articles sur l'entité de Chimay).
  • Listes des électeurs de Vaulx en 1919 et en 1956 (+ Rièzes, St-Remy), Cahier du Musée de Cerfontaine n° 343, 37 pages, 2009.
  • Abbé Auguste Soupart, Histoire du doyenné de Chimay, Cahier du Musée de Cerfontaine n° 417 pages, 2003.

Lien externeModifier