Ouvrir le menu principal
Vattenfall Cyclassics 2012
Généralités
Course
17e Vattenfall Cyclassics
Compétition
Date
Distance
245,9 km
Pays
Lieu de départ
Lieu d'arrivée
Pays traversé(s)
Équipes
20Voir et modifier les données sur Wikidata
Coureurs au départ
160
Coureurs à l'arrivée
132
Vitesse moyenne
40,607 km/h
Résultats
Vainqueur
Deuxième
Troisième

La 17e édition de la Vattenfall Cyclassics a lieu le . Il s'agit de la 23e épreuve de l'UCI World Tour 2012.

Sommaire

PrésentationModifier

ParcoursModifier

Par rapport aux années précédentes, l'épreuve revient à un kilométrage plus traditionnel pour une classique à part entière, à savoir 245,9 kilomètres. Cela représente une heure de plus de course environ. Une telle distance n'avait plus été proposée depuis l'édition 2006.

ÉquipesModifier

L'organisateur a communiqué la liste des équipes invitées le [1]. 20 équipes participent à cette Vattenfall Cyclassics - 18 ProTeams et 2 équipes continentales professionnelles :

UCI ProTeams
Nom de l'équipe Pays Code
AG2R La Mondiale   France ALM
Astana   Kazakhstan AST
BMC Racing   États-Unis BMC
Euskaltel-Euskadi   Espagne EUS
FDJ-BigMat   France FDJ
Garmin-Sharp   États-Unis GRS
Katusha   Russie KAT
Lampre-ISD   Italie LAM
Liquigas-Cannondale   Italie LIQ
Lotto-Belisol   Belgique LTB
Movistar   Espagne MOV
Omega Pharma-Quick Step   Belgique OPQ
Orica-GreenEDGE   Australie OGE
Rabobank   Pays-Bas RAB
RadioShack-Nissan   Luxembourg RNT
Saxo Bank-Tinkoff Bank   Danemark STB
Sky   Royaume-Uni SKY
Vacansoleil-DCM   Pays-Bas VCD
Équipes invitées
Nom de l'équipe Pays Code
Argos-Shimano   Pays-Bas ARG
NetApp   Allemagne APP

FavorisModifier

L'allemand André Greipel, dans son pays, ainsi que Tom Boonen ou Edvald Boasson Hagen sont cités comme principaux favoris. Arnaud Démare, Peter Sagan ou Mark Renshaw font figure d'outsiders.

Récit de la courseModifier

Le français Arnaud Démare l'emporte au sprint et devient à 20 ans seulement le plus jeune vainqueur de l'épreuve.

Classement finalModifier

Liste des participantsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Avec Argos Shimano et NetApp », sur cyclismactu.fr,

Liens externesModifier