Vassili Gourko

Vassili Gourko
Vassili Gourko
Général Gourko.

Naissance
Tsarskoye Selo Saint-Pétersbourg
Coat of Arms of Saint Petersburg (2003).svg
Décès (à 72 ans)
Rome
Allégeance Drapeau de la Russie
Arme Infanterie
Grade Général de corps d'armée
Conflits Première Guerre mondiale
Famille Iossif Gourko

Vassili Gourko est un général russe.

BiographieModifier

Il est fils de Iossif Gourko et de Maria Andreïevna Gourko. Il a cinq frères : Vladimir Gourko (en), Dimitri Gourko, Eugene Gourko, Nikolaï Gourko et Alexeï Gourko[1].

Il sort de l'académie du Corps des Pages en 1885, et sort de l'académie École militaire d'état-major Nicolas en 1892.

En 1901, il sert comme attaché militaire à Berlin. En 1904, il participe à la Guerre russo-japonaise, comme membre de l'état-major de l'armée impériale russe. En 1906, il commande une brigade de cosaques.

De 1906 à 1911, il sert à l'état-major général à Moscou. En 1911, il commande la 1re division de cavalerie. Il participe à la Bataille de Łódź (1914).

Durant la Première Guerre mondiale, il participe comme général de VIe corps d'armée à la Bataille de Bolimov en 1915. En 1916, il commande la 5e armée russe. En octobre 1916, il remplace Mikhail Alekseïev pour commander le front de l'ouest.

Après la Révolution russe en 1917, il est relevé de ses fonctions. Il est emprisonné durant deux mois à la forteresse Forteresse Pierre-et-Paul à Saint-Pétersbourg. En , il réussit à s’exiler en Angleterre. Il s'installe en 1919, en Italie.

Vassili Gourko, est président du comité parlementaire russe ayant son siège à Paris. Il participe au Congrès de l'émigration russe ou Congrès mondial russe, qui a eu lieu à Paris à l'Hôtel Majestic du au , organisé à l'initiative de Pierre Struve, où il fait un rapport sur la question des terres[2].

DécorationsModifier

BibliographieModifier

  • War and revolution in Russia, 1914-1917, Macmillan, 1919.

RéférencesModifier

Liens externesModifier