Vassili Andreïev

musicien russe
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Andreïev.
Vassili Andreïev
Andreev vas.jpg
Vassili Andreïev à la balalaïka, dans les années 1880
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Activités
Autres informations
Parti politique
Russian Assembly (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Instrument
Genres artistiques
Folk, Traditional Russian music (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions

Vassili Vassilievitch Andreïev (en russe : Василий Васильевич Андреев), né à Bezhetsk (oblast de Tver) le [OS 3 janvier] et mort à Saint-Pétersbourg le (à 57 ans), est un musicien virtuose de la balalaïka, chef d'orchestre et compositeur russe[1].

Initiateur du développement moderne de la balalaïka, de la domra et de plusieurs autres instruments traditionnels de la musique folklorique russe (en)[2], il est considéré comme le père du mouvement académique de l'instrument folklorique en Europe de l'Est[3].

BiographieModifier

En 1887, Vassili Andreïev fonde le Grand Orchestre russe qui porte les germes de la tradition folklorique présents plus tard chez le Chœur Piatnitski (ru) et les Chœurs de l'Armée rouge. Il introduit l'enseignement de balalaïka dans les orchestres militaires russes[4].

Sa formation accède à une popularité internationale après les nombreuses tournées en Grande-Bretagne entre 1900 et 1910.

Mort pendant une tournée de son orchestre sur le front du nord de l'Armée rouge lors de la Guerre civile russe, Vassili Andreïev est initialement inhumé au monastère Saint-Alexandre-Nevski de Saint-Pétersbourg. Ses restes sont transférés au cimetière Tikhvine en 1936.

Dans la cultureModifier

Pavel Kadotchnikov lui consacre le film Les Cordes d'argent en 1987.

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en)Richard Taruskin, On Russian Music, University of California Press, (ISBN 9780520268067, lire en ligne), p. 36
  2. (en)Daniel Jaffé, Historical Dictionary of Russian Music, Scarecrow Press, (ISBN 9780810879805, lire en ligne), p. 51
  3. (en)«Balalaikas and Domras to Strum at Tully Hall», The New York Times, September 21, 1979
  4. (en)Marina Frolova-Walker, Stalin's Music Prize: Soviet Culture and Politics, Yale University Press, (ISBN 9780300208849, lire en ligne), p. 184

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :