Ouvrir le menu principal
Vase d'Ishtar
Ishtar vase Louvre AO17000.jpg
Vase d'Ishtar
Artiste
Inconnu
Date
Début du IIe millénaire av. J.-C.
Technique
Diamètre
13 cm
Localisation
Numéro d’inventaire
AO 17000

Le vase d'Ishtar est un vase du début du IIe millénaire av. J.-C. de la civilisation mésopotamienne qui est conservé au département des Antiquités orientales du Louvre et présenté au public à la salle 3 du rez-de-chaussée de l'aile Richelieu[1].

Sommaire

DescriptionModifier

Ce vase de terre cuite mesure 26,2 cm de hauteur pour un diamètre de 13 cm. Il est peint et incisé et décoré d'oiseaux de profil au registre supérieur et de poissons au registre inférieur. La déesse Ishtar[2] est présentée en tenue de Clergé, c'est-à-dire nue portant une tiare à cornes. Son nombril et son triangle pubique ont été fortement soulignés par l'artisan. Ses mains sont ouvertes en position d'orante. Elle est entourée d'un taureau et d'une tortue. Selon Hérodote, il existait dans l'ancienne Mésopotamie un culte à Ishtar, déesse de l'amour et de la fécondité, qui autorisait la prostitution sacrée.

Ce vase a été découvert par André Parrot à Larsa en 1933. Le numéro d'inventaire du vase d'Ishtar est AO 17000.

Notes et référencesModifier

  1. Notice no 24753, base Atlas, musée du Louvre
  2. (en) Jeremy Black et Anthony Green, Gods, Demons, and Symbols of Ancient Mesopotamia: An Illustrated Dictionary, 1992, (ISBN 0-292-70794-0), p. 144

AnnexesModifier