Varus le Jeune

homme politique romain

Quinctilius Varus ou Publius Quinctilius Varus Minor ou le Jeune (mort en 27) est le fils du général romain Varus.

Varus le Jeune
Quinctilius Varus minor.jpg
Fonction
Sénateur romain
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Nom dans la langue maternelle
Publius Quinctilius VarusVoir et modifier les données sur Wikidata
Époque
Activité
Père
Mère
Fratrie
Sextus Nonius Quinctilianus (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Gens

VieModifier

Unique enfant du général romain Publius Quinctilius Varus et de sa seconde épouse Claudia Pulchra, fille d'Aemilius Lepidus Paullus et de sa femme Claudia Marcella Minor, il était cousin, par sa mère, de l'impératrice Messaline et de Lépide.

Né à Rome, il perdit jeune ses parents (son père se suicida en 9 et sa mère mourut en 26), ce qui le laissa fort riche.

Il fut d’abord fiancé à une lointaine cousine, Julia Livilla, l'enfant la plus jeune de Germanicus et d'Agrippine l'Aînée, et la plus jeune des arrière-petits-enfants de l’empereur Auguste, la grand-nièce de Tibère, la sœur de Caligula, la nièce de Claude et la tante maternelle de Néron[1], marié à Rome en 27. Plus tard, dans le même année, Quinctilius fut accusé de maiestas et le mariage fut annulé[2]. Ils furent inculpés et expropriés pour leur prétendue ligature de majesté. Leur unique fille, Quinctilia, fut mariée avec Plautius Lateranus.

Varus le Jeune fut lui-même victime de la répression qui suivit la chute de Séjan : il fut arrêté pour trahison et condammné en 27, sans que Tibère intervînt pour sauver son parent.

BibliographieModifier

  • Christian Settipani, Continuité gentilice et Continuité familiale dans les familles sénatoriales romaines à l'époque impériale, Linacre College, Oxford University, coll. « Prosopographica & Genealogica », , 597 p. (ISBN 1-900934-02-7)

Notes et référencesModifier

  1. Sénèque l'Ancien, Controversiae, 1.3.10
  2. Raepsaet-Charlier, Prosopographie des femmes de l'ordre sénatorial, p. 380