Ouvrir le menu principal

Vandenesse (rivière)

rivière française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vandenesse (homonymie).

la Vandenesse
Illustration
Réservoir de Panthier sur un affluent
Caractéristiques
Longueur 17,6 km [1]
Bassin 127 km2 [2]
Bassin collecteur Rhône
Débit moyen 0,871 m3/s (Crugey) [2]
Nombre de Strahler 3
Régime pluvial
Cours
Source au village de Beaume
· Localisation Créancey
· Altitude 440 m
· Coordonnées 47° 15′ 58″ N, 4° 35′ 12″ E
Confluence Ouche
· Localisation Pont d'Ouche à Crugey
· Altitude 324 m
· Coordonnées 47° 10′ 05″ N, 4° 42′ 06″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Côte-d'Or
Arrondissement Beaune
Cantons Pouilly-en-Auxois, Bligny-sur-Ouche
Régions traversées Bourgogne-Franche-Comté

Sources : SANDRE, Géoportail, Banque Hydro

La Vandenesse est une rivière française qui coule dans le département de la Côte-d'Or, en région Bourgogne-Franche-Comté, et un affluent de l'Ouche en rive gauche, donc un sous-affluent du Rhône par la Saône.

Sommaire

GéographieModifier

 
Ligne de partage des eaux indiquée sur l'A6, dir. nord près de Châteauneuf.

La Vandenesse naît dans un vallon profond à 440 m d'altitude, à 800 m au nord-est du village de Beaume sur la commune de Créancey (Côte-d'Or), près de l'autoroute A38 et de l'échangeur de Pouilly-en-Auxois et à proximité de la ligne de partage des eaux entre les bassins de la Seine (Manche) et de la Saône (Rhône, mer Méditerranée) ; la ligne de partage des eaux pour la Loire (océan Atlantique) est à peine plus loin.

De 17,6 km de longueur[1], son cours a une orientation générale allant du nord-ouest vers le sud-est.

Elle conflue en rive gauche de l'Ouche au lieu-dit "Pont d'Ouche" sur Crugey, à 324 m d'altitude.

Pratiquement toute la longueur de sa vallée est empruntée par le canal de Bourgogne et par l'autoroute A6.

Communes traverséesModifier

Dans le seul département de la Côte d'Or (21), la Vandenesse traverse sept communes[1] et deux cantons :

Soit en termes de cantons, la Vandenesse prend source dans le canton de Pouilly-en-Auxois et conflue dans le canton de Bligny-sur-Ouche, dans l'arrondissement de Beaune.

AffluentsModifier

La Vandenesse a sept affluents référencés[1] mais le Canal de Bourgogne est compté par deux fois, donc six affluents :

Le rang de Strahler est donc de trois.

HydrologieModifier

La Vandenesse est une rivière très irrégulière, à l'instar de ses voisines de l'Auxois. Son débit a été observé durant une période de 13 ans (1995-2008), à Crugey, localité du département de la Côte-d'Or située au niveau de son confluent avec l’Ouche[2]. La surface ainsi étudiée y est de 127 km2, soit la quasi-totalité du bassin versant de la rivière.

Le module de la rivière à Crugey est de 0,871 m3/s.

La Vandenesse présente des fluctuations saisonnières de débit fort marquées, comme très souvent dans le bassin de la Saône. Les hautes eaux se déroulent en hiver et au début du printemps et se caractérisent par des débits mensuels moyens allant de 1,63 à 1,72 m3/s, de janvier à début avril inclus (avec un maximum en février). À partir de la seconde partie du mois d'avril, le débit baisse rapidement jusqu'aux basses eaux d'été-automne qui ont lieu de juin à octobre inclus, entraînant une baisse du débit mensuel moyen jusqu'à 0,214 m3 au mois d'août et 0,177 en septembre. Mais ces moyennes mensuelles ne sont que des moyennes et cachent des fluctuations bien plus prononcées sur de courtes périodes ou selon les années.

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : U1305610 - >La Vandenesse à Crugey pour un bassin versant de 127 km2[2]
(Données calculées sur 13 ans)
 

Étiage ou basses eauxModifier

Aux étiages, le VCN3 peut chuter jusque 0,037 m3/s (37 litres), en cas de période quinquennale sèche, ce qui est assez sévère. Mais ce fait est fréquent parmi les rivières de la région et de tout l'est de la France.

CruesModifier

Les crues peuvent être assez importantes, compte tenu de la petitesse du bassin versant. Les QIX 2 et QIX 5 valent respectivement 16 et 23 m3/s. Le QIX 10 est de 27 m3/s, le QIX 20 de 32 m3, tandis que le QIX 50 n'a pas pu être calculé, faute d'une durée d'observation suffisante pour le faire.

Le débit instantané maximal enregistré à Crugey a été de 42,1 m3/s le 14 mars 2001, tandis que la valeur journalière maximale était de 26,8 m3/s le même jour. Si l'on compare la première de ces valeurs à l'échelle des QIX de la rivière, l'on constate que cette crue était largement supérieure à la crue vicennale définie par le QIX 20, et donc très exceptionnelle.

Lame d'eau et débit spécifiqueModifier

La Vandenesse est une rivière peu abondante. La lame d'eau écoulée dans son bassin versant est de 212 millimètres annuellement, ce qui est nettement inférieur à la moyenne d'ensemble de la France (320 millimètres), et aussi à la moyenne du bassin de la Saône (501 millimètres à Lyon). Le débit spécifique (ou Qsp) atteint le chiffre fort moyen de 6,7 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

Curiosités - TourismeModifier

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier