Ouvrir le menu principal

Van (agriculture)

outil agricole dont on se servait autrefois pour nettoyer les céréales (vanner)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Van.
Le Vanneur de Jean-François Millet.

Le van est un outil agricole dont les paysans se servent pour nettoyer les céréales, pour les « vanner ». C'est un panier très plat et large servant à séparer la paille, la balle et la poussière du bon grain en les projetant en l'air d'un geste alerte pour offrir au vent les parties les plus légères à éliminer.

Un tarare, outil mécanique pour vanner.
Vannage du riz, Uttarakhand, Inde.

Sommaire

DescriptionModifier

En FranceModifier

Il était généralement confectionné d'un tressage de paille, d'osier, de branches de châtaignier refendues, etc. Il a été mécanisé pour prendre la forme du tarare, machine obsolète qui a été intégrée dans la batteuse puis dans la moissonneuse-batteuse.

HistoireModifier

Son origine est aussi vieille que l'agriculture, c'est-à-dire le Néolithique. Xénophon parle déjà de la technique du vannage, qu'il explique au Chapitre XVIII de l’Économique : Il faut vanner du côté opposé à celui du vent pour que la paille retombe hors de l'aire. On vanne en jetant le grain avec un van tressé ou une pelle à vanner ; en grec ancien, elle s’appelle plokanon[1].

Calendrier républicainModifier

Notes et référencesModifier

  1. en grec ancien πλόκαμον : le mot contient l'idée d'ouvrage tissé ; le mot λίκνον (liknon) est un synonyme plus précis
  2. Ph. Fr. Na. Fabre d'Églantine, Rapport fait à la Convention nationale dans la séance du 3 du second mois de la seconde année de la République Française, p. 22.

Sur les autres projets Wikimedia :