Ouvrir le menu principal
Les trois cuspides de la valve aortique

La valve aortique est l'une des quatre principales valves du cœur. Elle sépare le ventricule gauche de l'aorte. Elle est constituée de trois cuspides. Au cours du cycle cardiaque, elle s'ouvre et se ferme régulièrement. Lorsqu'elle est ouverte, elle permet le passage de sang du ventricule gauche ; lorsqu'elle est fermée, elle empêche le sang de refluer vers le ventricule. Les dysfonctionnements qui peuvent la toucher sont le rétrécissement aortique et l'insuffisance aortique. L'examen qui permet leur évaluation est l'échographie cardiaque.

Position de la valve aortique sur la face supérieure du cœur (aorte, artère pulmonaire et veine cave supérieure réséquées

AnatomieModifier

 
Coupe transversale du cœur passant par la valve aortique

La valve aortique est située entre la chambre de chasse du ventricule gauche et l'aorte ascendante. Elle est constituée de trois cuspides semi-lunaires. Les cuspides sont des replis d'endocarde sur une lame fibreuse attachée à la paroi du ventricule gauche et de l'aorte. Les cuspides soutiennent les trois sinus de Valsalva, qui sont trois renflements de la partie initiale de l'aorte, desquels naissent les deux artères coronaires.

Plus rarement, le nombre de cuspides est réduit à deux (bicuspidie. De manière exceptionnelle, elles peuvent être quatre (quadricuspide)[1].

PhysiologieModifier

La valve aortique contrôle le passage du sang entre le ventricule gauche et l'aorte. Ainsi, au cours de la diastole (relaxation du ventricule gauche) et de la première partie de la systole (contraction du ventricule), la valve reste fermée. Au cours de la deuxième partie de la systole, la valve s'ouvre. Ceci a pour conséquence de permettre le passage du sang du ventricule gauche vers l'aorte au cours de la fin de la systole, et d'empêcher son reflux le reste du temps.

PathologieModifier

Le dysfonctionnement de la valve aortique est de deux ordres principaux. Le rétrécissement aortique désigne une anomalie du diamètre qui est insuffisamment large. Ceci a pour conséquence une résistance trop importante au passage du sang du ventricule gauche vers l'aorte, ce qui entraîne une hypertrophie du ventricule gauche. L'insuffisance aortique désigne une anomalie caractérisée par la présence d'un reflux de sang de l'aorte vers le ventricule gauche au cours de la diastole, ce qui entraîne une dilatation du ventricule gauche.

ExplorationModifier

L'échocardiographie permet de visualiser la valve aortique, d'étudier sa morphologie et son fonctionnement.

TraitementModifier

Le traitement d'un dysfonctionnement de la valve aortique est celui de la cause, lorsque c'est possible. Si ce n'est pas le cas et que le traitement symptomatique ne suffit pas, la chirurgie peut être une solution.

Notes et référencesModifier

  1. Feldman BJ, Khandheria BK, Warnes CA, Seward JB, Taylor CL, Tajik AJ, Incidence, description and functional assessment of isolated quadricuspid aortic valves, Am J Cardiol, 1990;65:937–938