Ouvrir le menu principal

Vallons-de-l'Erdre

commune française de la Loire-Atlantique

Vallons-de-l'Erdre
Vallons-de-l'Erdre
Ancien prieuré de Bonnœuvre
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Loire-Atlantique
Arrondissement Châteaubriant-Ancenis
Canton Ancenis
Intercommunalité Pays d'Ancenis
Maire
Mandat
Jean-Yves Ploteau
2018-2020
Code postal 44540
Code commune 44180
Démographie
Gentilé Valonais/Valonnaises
Population
municipale
6 589 hab. (2016)
Densité 35 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 31′ 34″ nord, 1° 11′ 01″ ouest
Altitude Min. 22 m
Max. 92 m
Superficie 189,21 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique

Voir sur la carte administrative de la Loire-Atlantique
City locator 14.svg
Vallons-de-l'Erdre

Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique

Voir sur la carte topographique de la Loire-Atlantique
City locator 14.svg
Vallons-de-l'Erdre

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vallons-de-l'Erdre

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vallons-de-l'Erdre
Liens
Site web http://www.vallonsdelerdre.fr/

Vallons-de-l'Erdre est une commune nouvelle française dans le département de la Loire-Atlantique et en région Pays-de-la-Loire.

Elle est née le de la fusion des cinq communes de Bonnœuvre, Maumusson, Saint-Mars-la-Jaille, Saint-Sulpice-des-Landes et Vritz, situées dans le département de la Loire-Atlantique avec celle de Freigné située dans le département de Maine-et-Loire jusque fin 2017.

GéographieModifier

LocalisationModifier

Géologie et reliefModifier

La commune a une superficie de 189 km2, ce qui en fait la plus vaste commune du département.

HydrographieModifier

L'Erdre, qui traverse d'est en ouest le territoire de la commune, prend sa source en Anjou à quinzaine de kilomètres de là dans la commune d'Erdre-en-Anjou. La rivière n'est seulement visible que lorsqu'il existe un sentier pour la longer, mais dans les villages de Saint-Mars et de Freigné, elle apparait sous la forme d'étangs formés à la suite de la construction de barrages favorisant son envasement.

ClimatModifier

Voies de communication et transportsModifier

UrbanismeModifier

ToponymieModifier

Le nom de la commune a été choisi le après quelques heures de délibération, à partir de cinq propositions retenues par un comité de pilotage composé de 2 conseillers de chaque commune, "Vallons de l'Erdre" est alors ressorti face à  "Erdre et Landes", "Hauts de l’Erdre", "Bois sur Erdre" et Erdre et Forêts[1].

HistoireModifier

Vallons-de-l'Erdre est née du projet de regroupement de sept communes de la Haute-Vallée de l'Erdre [2],[3],[4],[5] : Bonnœuvre, Maumusson, Le Pin, Saint-Mars-la-Jaille, Saint-Sulpice-des-Landes et Vritz dans la Loire-Atlantique et Freigné en Maine-et-Loire.

Le , à l'exception du conseil municipal de la commune du Pin qui ne souhaite pas finalement intégrer la nouvelle commune, l'ensemble des conseils municipaux vote en faveur du projet de création de celle-ci pour une entrée en vigueur au [6].

Le transfert de Freigné vers la Loire-Atlantique a été entériné après avis favorables des deux conseils départementaux le 16 octobre 2017 et du Conseil d'État rendue le 19 décembre 2017[7], par le décret no 2017-1757 du 26 décembre 2017 avec application au [8]. La commune de Freigné comportait une zone d'activités d'intérêt départementale (Anjou Actiparc) qui a été préalablement transférée à la commune de Candé[9].

La création de la nouvelle commune est entérinée par l'arrêté préfectoral du [10].

Politique et administrationModifier

Liste des mairesModifier

Sous le régime des conditions de la loi NOTRe qui modifie le Code général des collectivités territoriales, le maire a été élu lors de la première réunion du conseil municipal suivant la création de la commune.

Le 9 janvier 2018, le premier maire élu est Jean Yves Ploteau, à 57 voix contre 21 pour M. Gasnier également candidat. Il est l'ancien maire de la commune de Bonnœuvre, mais reste maire délégué de sa commune d'origine. Ainsi élu, avec seulement 290 voix au suffrage universelle aux l'élections municipales de 2014, il se retrouve maire d'une commune de 6 727 habitants[11]. Il a su faire valoir son expérience d'élu, notamment celle de conseiller général de l'ancien canton de Saint-Mars-la-Jaille siège qu'il a perdu sous l'étiquette PS lors des élections départementales 2015[12]. Son activité d'agriculteur lui a aussi permis d'être représentant à la chambre d’agriculture de Loire Atlantique. Il est actuellement vice-président à la communauté de communes du pays d'Ancenis (COMPA). Les maires des anciennes communes ont également tous été élus adjoints à la suite du vote de la liste qui avait été préparée avant la séance[13].

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
9 janvier 2018 En cours
(au 9 janvier 2018)
Jean-Yves Ploteau[14] PS agriculteur
maire délégué de Bonnœuvre

Conseil municipalModifier

Jusqu'aux prochaines élections municipales de 2020, le conseil municipal de la nouvelle commune est constitué de tous les conseillers municipaux issus des conseils des anciennes communes. Le maire de chacune d'entre elles devient maire délégué.

Liste des communes déléguées de Vallons de l'Erdre
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Saint-Mars-la-Jaille
(siège)
44180 CC du Pays d'Ancenis 20,06 2 400 (2015) 120   
Bonnœuvre 44017 CC du pays d'Ancenis 15,66 1 463 (2016) 93   
Maumusson 44093 CC du Pays d'Ancenis 24,56 1 046 (2015) 43   
Freigné 49144 CC Anjou Bleu Communauté 65,26 1 131 (2015) 17   
Saint-Sulpice-des-Landes 44191 CC du Pays d'Ancenis 30,78 686 (2015) 22   
Vritz 44219 CC du Pays d'Ancenis 32,89 804 (2015) 24   

Rattachements administratifs et électorauxModifier

Le chef-lieu de la nouvelle commune est à Saint-Mars-la-Jaille[10],[15],[16].

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

Les habitants s’appellent les « Valonais » et « Vallonnaises » (avec 2 "n" pour le féminin)[17].

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis sa création.

En 2016, la commune comptait 6 589 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2015 2016
6 6276 589
(Sources : Insee à partir de 2015[18].)

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. « Les Vallons de l'Erdre, nouvelle commune », l'eclaireur,‎ (lire en ligne, consulté le 3 janvier 2018).
  2. « Une commune nouvelle, pour quoi faire ? », sur Ouest-France.fr (consulté le 24 septembre 2016).
  3. « Le conseil réfléchit à la commune nouvelle », sur Ouest-France.fr (consulté le 24 septembre 2016).
  4. « Commune nouvelle : des fiançailles en octobre », sur Ouest-France.fr (consulté le 24 septembre 2016).
  5. « Haute Vallée : une commune nouvelle au 1er janvier 2018 », sur Leclaireurdechateaubriant.fr (consulté le 23 octobre 2016).
  6. « Les Vallons de l'Erdre, nouvelle commune : Saint-Sulpice-des-Landes, Saint-Mars-La-Jaille, Maumusson, Bonnœuvre, Vritz et Freigné feront partie, à partir du 1er janvier 2018, des Vallons de l'Erdre », sur leclaireurdechateaubriant.fr (consulté le 30 décembre 2017).
  7. « C'est officiel : le département perd la commune de Freigné », Ouest-France.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 22 décembre 2017).
  8. Décret n° 2017-1757 du 26 décembre 2017 portant modification des limites territoriales de cantons, d'arrondissements et de départements dans la Loire-Atlantique et le Maine-et-Loire
  9. Ouest France, « Un divorce douloureux avec Candé », sur ouest-france.fr, (consulté le 29 septembre 2017).
  10. a et b « recueil des actes administratifs du 29 décembre 2017 - partie 2 » (consulté le 29 décembre 2017), p. 161
  11. Ministère de l'Intérieur, « Résultats des élections municipales et communautaires 2014 », sur http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Municipales/elecresult__MN2014, (consulté le 9 avril 2018)
  12. « Départementales. Canton d'Ancenis : match serré entre la droite et la gauche », Presse Océan,‎ (lire en ligne, consulté le 10 avril 2018)
  13. « Jean-Yves Ploteau élu maire des Vallons-de-l'Erdre », actu.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 12 janvier 2018)
  14. Bertrand Thouault, « Pays d’Ancenis. Jean-Yves Ploteau élu maire de Vallons-de-l’Erdre », sur le site du quotidien Ouest France, (consulté le 21 janvier 2018).
  15. Mairie de Saint-Mars-la-Jaille, « Compte rendu du conseil municipal du 5 avril 2017 » [PDF], sur saint-mars-la-jaille.fr (consulté le 14 avril 2017)
  16. COMPA, « COMPA, un nouveau périmètre », sur pays-ancenis.com (consulté le 29 septembre 2017)
  17. « QUEL NOM POUR LA COMMUNE NOUVELLE ? - Vie locale », sur www.saint-mars-la-jaille.fr (consulté le 3 janvier 2018)
  18. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2015 et 2016.